PSG 3-0 Dijon : Les notes

Quatre jours après la démonstration sur le terrain de Caen, le Paris Saint-Germain a fait le job face au Dijon FCO (3-0). Unai Emery en a profité pour légèrement faire tourner son onze de départ.

Alphonse Areola 7/10 : Ce n’est pas encore sur ce match que l’on jugera son vrai niveau. Cependant, on peut déjà avoir un aperçu concret avec une 3e copie consécutive rendue sans accroc. Le petit plus qui joue en sa faveur : il capte les ballons au lieu de les repousser.
Thomas Meunier 5,5/10 : Disponible offensivement, il n’a pas su mettre sa patte sur la rencontre comme il pourrait le faire. Trop de contrôles approximatifs notamment sur certaines phases où il devait faire mieux. Remplacé par Marquinhos (65e), très remuant.
Presnel Kimpembe 6/10 : Souvent mis à l’épreuve par les dijonnais, il s’est montré à la fois rassurant et en danger. L’arbitre de voit pas sa main largement décollée qui aurait pu offrir un pénalty (ou presque) à Dijon en début de seconde période. Propre mais peut mieux faire.
Thiago Silva 7/10 : Le monstre se contente de rassurer tout le monde défensivement puisqu’il n’a été que rarement mis en difficulté.
Maxwell 8/10 : La question de la prolongation de Maxwell malgré son statut extra-communautaire a fait taire les derniers sceptiques en l’espace de quatre jours. Double passeur à Caen, le brésilien est à l’origine du premier but sur un centre dévié par un dijonnais dans ses propres buts avant de servir un caviar en direction de Lucas pour le troisième but. 35 ans mais quelle fraîcheur !
Thiago Motta 6/10 : Parfois en dedans lorsqu’il s’agit de combler les largesses défensives. Il n’a pas fait de différence par sa vitesse ou son anticipation. En revanche, il a été efficace comme ses 129 passes réussies sur 133 tentées. Un match en demi-teinte.
Adrien Rabiot 6,5/10 : Comme son compère du milieu, il s’est montré efficace lorsqu’il s’agit de contrôler le jeu parisien. De plus, il obtient le pénalty, qui va permettre au PSG de faire le break, sur une de ses rares offensives. Meilleur en seconde période où il a presque tout réussi.
Lucas 7,5/10 : On voit en lui des vertus d’une combativité défensive comme rarement vues auparavant. Un peu brouillon en première période, il a su gommer ses imperfections en seconde où il s’est remis sur sa lancée commencée à Caen. Emery est entrain de réussir son pari avec Lucas.
Javier Pastore 6,5/10 : Un bon match de reprise. Il a su faire le liant entre le milieu et l’attaque avant de se positionner de plus en plus haut au fil de la rencontre. Quelques pertes de balle (85% de passes réussies) mais l’ensemble se veut satisfaisant.
Angel Di Maria 7/10 : Très remuant en première mi-temps, il est un peu retombé au fil du match. Qu’à cela ne tienne, il rend une copie où il est à l’origine du troisième but en servant idéalement Maxwell. Son placement entre les lignes a été également très dangereux pour l’adversaire. Remplacé par Matuidi (72e).
Edinson Cavani 6,5/10 : Pas toujours très en vue offensivement, il a de nouveau fait un match plein dans la combativité. Il réussit le but du break en transformant un pénalty. Du Cavani dans le texte. Remplacé par Augustin (80e).

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

[Sondage] LDC : Parmi les 6 adversaires potentiels, lequel souhaitez-vous face au PSG ?

En huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain tombera sur du ...