Riolo : « Qui a tiré les autres vers le haut ? Qui a parlé ? »

Daniel Riolo commente à chaud la défaite 2-0 du PSG à Toulouse. Et pose de vraies questions.

« Paris s’est sabordé. Je crois qu’il faut remonter aux années 2000 pour trouver trace d’un PSG aussi mauvais. Paris a tout raté et a perdu 2/0 face à un adversaire qui ne s’est pas créé une occasion. Si, si, c’est possible. Un penalty bêtement offert et une passe en retrait cadeau de Motta bien exploitée. Pas un joueur à la moitié de son niveau. Ça a commencé par Aurier. On a tout de suite vu qu’il était à côté de la plaque. Les autres ont suivi, a commenté le journaliste sur RMC SportNormalement, ça doit passer en seconde période, même en jouant mal. Mais d’entrée Aurier fissure l’édifice. (…) C’est beaucoup deux défaites en sept matches. Si on avait des doutes sur l’état de forme de l’équipe, on en est désormais sur, ce PSG est loin d’être au point. On peut toujours taper sur Di Maria. Nul, c’est vrai. Mais les autres ? Qui a tiré les autres vers le haut ? Qui a parlé ? Qui mène cette équipe ? Un à un, ils ont baissé la tête. Le symbole de ce PSG fébrile et dépassé, c’est Motta. Il aurait dû prendre un rouge pour un deuxième carton jaune en cinq minutes. Il est resté pour offrir le deuxième but aux Toulousains. Emery doit tout revoir ? Il doit d’abord voir. Voir quels sont les joueurs aptes à évoluer à un haut niveau d’exigence. Là ce soir, ils ont tous été très mauvais. Les erreurs techniques vues étaient effrayantes ! La remise en cause doit être générale. Certains ont un boulard qui déborde de partout. Aurier est le symbole de ça ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...