Salomon : « Pas de chance pour ses détracteurs, le PSG est dans les clous »

Des quotas en France comme en Italie, ou comme au rugby… L’idée est dans l’air : Plafonner les équipes à 25 joueurs avec huit formés en France, dont quatre au club. Avec potentiellement une difficulté supplémentaire, qu’on retrouve sur la feuille de match cette contrainte par rapport aux 18 noms couchés. Bruno Salomon, journaliste de France Bleu, rebondit sur une proposition qui vient de Lyon…

« Ce n’est pas qu’il ne faut pas en débattre, que c’est une mauvaise idée, pas intéressante… Mais on sent la patte de Jean-Michel Aulas derrière tout ça. Si l’idée des quotas nous arrive de la Ligue, on sent que la LFP essaie de calmer la soif de vengeance du président de l’OL contre l’ultra-domination du PSG. Comme par hasard, on apprend avant que le financement du PSG allait être à l’étude. Allons-y! Des quotas, tout ça pour chatouiller le PSG qui, pas de chance pour ses détracteurs, serait dans les clous dès ce matin avec cette règle… »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

[Sondage] LDC : Parmi les 6 adversaires potentiels, lequel souhaitez-vous face au PSG ?

En huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain tombera sur du ...