Yordan Minev ne croit pas que le PSG soit « en crise »

Présent hier en conférence de presse au côté de son entraîneur Georgi Dermendzhiev, Yordan Minev est revenu sur le début de saison du PSG. Comme le souligne le défenseur Bulgare, si le club de la capitale à déjà perdu deux fois en Ligue 1, ces défaites ne sont pas représentatives du niveau intrinsèque de l’équipe.

« Je ne crois pas que Paris soit en crise comme certains le disent. Ils ont quinze joueurs qui peuvent changer le cours d’un match, parler de crise n’est pas sérieux. » Des propos qui font écho à ceux de son entraîneur qui a déclaré que le PSG n’avait pas de point faible.

À propos Marc Alvarez

  • Kayzer_Ibra

    on est en crise.. on va perdre face a vous.. relâcher la pression vous inquiétez pas ça devrait le faire 😉

  • La part des anges
    • LudGaúcho_95 – #Draxlaaaaa23

      Vas-y c’est grave quand même pfff je savais que ça allait partir en clash c’était prévisible ^^

    • Jean francis begbi

      Aucun respect dm qui met un enorme coup de frotte-pubis à motta

    • Battosaï

      Tu n’as pas compris. Ils se regroupent pour fomenter la mutinerie contre Emery.
      #Tweetecommelequipe

  • La part des anges

    Ce soir, le Paris Saint-Germain affronte Ludogorets à Sofia pour le compte de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Afin de mieux connaître l’adversaire des Parisiens, nous avons pu poser des questions à Teodor Borisov, journaliste spécialiste du championnat bulgare écrivant notamment pour Footballski.

    Loris Arnaud, ancien joueur du PSG et du Chernomorets Bourgas, a affirmé que le Ludogorets est le « PSG bulgare. Qu’en pensez-vous?

    Selon moi, il y a une grande différence entre le PSG, Manchester City et le cas de Ludogorets. Le PSG et City avaient gagné des titres avant l’arrivée des propriétaires actuels. Alors qu’avant la venue de Domuschiev, Ludogorets n’avait jamais joué en première division et son plus grand succès était en demi-finale de la Soviet Army Cup en 1984.

    Le projet de Ludogorets est proche d’un autre exemple de l’histoire du football bulgare: Litex. A la fin des années 1990, un homme d’affaire local, Grisha Ganchev, a commencé à aider l’équipe de la ville de Lovech, dont le plus grand accomplissement était d’avoir participé à la 2e division.

    Le déroulement était le même: des joueurs étrangers de qualité, quelques-uns des meilleurs joueurs bulgares et un staff de haut niveau. Le tout avec un développement des infrastructures et de la formation sur plusieurs années.

    Maintenant, Ludogorets est un niveau au-dessus de Litex, car ce club a remporté 4 titres et ne compte qu’une participation en 16e de finale de la Coupe UEFA en 2006.

    Ludogorets est arrivé en première division en 2010 et a gagné le championnat tous les ans depuis 2012. Est-ce grâce à une vraiment belle équipe ou un championnat « faible »?

    C’est une combinaison de facteurs. Ils ont commencé à gagner des titres dans une période où les équipes traditionnellement fortes de Sofia (CSKA et Levski) ont commencé à chuter à cause d’une mauvaise gestion.

    Ludogorets a investi intelligemment son argent remporté en participant à l’Europa League et la Ligue des Champions et sont maintenant 2 crans au-dessus des autres équipes bulgares, en termes de joueurs, infrastructures et gestion.

    Les deux premières années, Ludogorets a remporté le titre lors de la dernière journée avec des scénarios dramatiques, mais après ils ont su rester la meilleure équipe de Bulgarie. Le championnat bulgare n’est pas très fort, mais dans les Balkans je pense qu’il n’y a qu’en Turquie et en Grèce qu’il y a de meilleures équipes.

    Quel est l’objectif de Ludogorets cette saison en Ligue des Champions? Ont-ils de l’ambition dans ce groupe ou c’est un moyen de préparer l’Europa League?

    Lors de sa première participation, l’objectif était de gagner au moins un match. Levski avait perdu tous ses matchs dans la phase de groupes en 2006 et avait pris 17 buts. Ludogorets a remporté 4 points et je pense qu’ils méritaient de faire un nul à Liverpool et aussi contre le Real Madrid à Sofia.

    Maintenant, l’objectif principal est de terminer 3e du groupe et de participer à l’Europa League. Mais s’ils ont un peu de chance, l’idée d’une 2e place viendra assez vite.

    En étant un nouveau club riche, un peu comme le PSG, est-ce que Ludogorets est mal vu en Bulgarie? Avec les supporters des autres équipes qui souhaitent de les voir perdre?

    En partie, mais ce n’est pas exactement comme tous les clubs de Bundesliga qui sont contre le Red Bull Leipzig. Pour les fans du CSKA et de Levski, les gens qui supportent Ludogorets sont juste à la recherche de gloire et pas de vrais supporters.

    En 2014, les supporters de Levski étaient avec la Lazio de Rome lors de son 16e de finale d’Europa League contre Ludogorets, par exemple. Ils appellent Lugodorets « la cause nationale » avec ironie, car c’est pour eux anormal d’être pour un club qui n’a que 3 Bulgares dans son équipe-type.

    Comment est vu le PSG en Bulgarie, comparé aux grands clubs européens notamment?

    L’écart entre le Real Madrid, Barcelone, le Bayern Munich et les autres très grands d’Erope est grande. C’est difficile pour les supporters bulgares de mettre le PSG parmi ces équipes. Quand Zlatan Ibrahimovic jouait pour le PSG, ils y croyaient un peu plus, mais c’est aujourd’hui difficile de penser que Paris peut gagner la Ligue des Champions avec son équipe et sa forme actuelles.

    Est ce que les fans de football en Bulgarie sont intéressés par la Ligue 1?

    La Ligue 1 a été l’un des championnats les plus populaires en Bulgarie quand Dimitar Berbatov a joué pour Monaco. C’est terminé maintenant, car il n’y a pas de joueur bulgare et le PSG est sûr à 100% de remporter le titre. L’Equipe de France est plus populaire que le championnat de France. Et c’est normal, vous avez des joueurs dans les 4 plus grands championnats.

    Quels sont les atouts de Ludogorets sur le terrain? Ils jouent avec quelle formation?

    Ludogorets a des joueurs des qualités et ils préfèrent dominer le match. Lors de la seconde mi-temps contre Bâle ils ont joué très bas dans leur camp et cela a été une grande erreur. Ils ont aussi des joueurs rapides pour les contre-attaques. Par contre, les défenseurs, surtout les centraux, ne sont pas assez bons pour jouer ainsi. Georgi Dermendjiev utilise le 4-2-3-1 et c’est selon moi ce qu’ils peuvent faire de mieux.

    Est-ce qu’il y a des joueurs qui pourraient jour au PSG?

    Le meilleur joueur de Ludogorets est Jonathan Cafu, qui a marqué un but magnifique contre Crvena Zvezda, dans le style de Maradona, et contre Bâle. Je peux ajouter Wanderson et Virgil Misigan, mais je ne suis pas sûr qu’ils pourraient jouer dans l’équipe actuelle du PSG.

    Ludogorets a une équipe avec une moyenne d’âge élevée, est-ce que ce peut être un problème contre la philosophie de jeu intense du PSG?

    La stamina n’est pas un problème pour Ludogorets. Le champion bulgare a montré qu’il peut tenir lors de ses précédentes participations en Ligue des Champions. Selon moi, le problème est la qualité individuelle des joueurs qui est supérieure au PSG.

    Quand vous avez Cavani, Di Maria et Lucas Moura en attaque, c’est plus simple de marquer des buts. Après votre dernier résultat, je suis sûr que vos joueurs seront très motivés et ce sera un problème pour Ludogorets.

    Quelle atmosphère attendre pour ce match, autour et dans le stade?

    L’atmosphère sera bien sûr celle des grands matchs. Pour la première fois, nous avons une fan zone Ligue des Champions à Sofia et j’espère que cela donnera une bonne image de ce match et du football en général.

    Ludogorets aura le même soutien que l’équipe nationale de Bulgarie. Avec le même désavantage aussi. Si le PSG marque tôt et qu’il y a 0-2 ou 0-3 dès la 60e minute, il y aura du silence et les 10 dernières minutes se joueront avec un stade vide.

  • Bob

    Je ne pense pas qu’on soit en crise mais son raisonnement revient à dire qu’aucun gros club ne peut l’être et c’est faux.

    • Ben 1970 – In Emery I trust

      Tu n’as pas totalement tort. Mais il faut se mettre à la place de l’adversaire. Si il dit que le PSG est en crise, il va mettre ses propres joueurs en situation délicate puisqu’ils auront un sentiment d’aller chercher un résultat. LA situation de challenger sans pression lui plaît plus.

  • ces79

    quell footix celui-là il n’y connait rien !!!

  • Parinho

    Hors sujet : attaque de l’équipe de France des bannis Ben harfa-Ben Zema-Nasri-Ribery. pas mal?

x

Check Also

Le PSG « voulait payer la clause libératoire » de Vinicius Junior, acheté par le Real Madrid (Marca)

Vous ne connaissez peut-être pas Vinicius Junior (16 ans) mais il vient de battre un record ...