[13/10] Revue de presse PSG : Kimpembe, ultras, féminines…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 13 octobre 2016 dans la presse française.

« Dans l’entourage de Presnel Kimpembe, certains entendent brandir cette convocation chez les Bleus comme un argument de poids dans les négociations. Depuis le début de l’été, les deux parties discutent en effet d’une prolongation de contrat (2018) assortie d’une revalorisation salariale, mais les discussions achoppent sur le montant du salaire, rapporte Le Parisien. Kimpembe, qui voit son salaire culminer à 8.000 € aujourd’hui, se voit offrir la somme de 100.000 € brut mensuels. Pas satisfaisant pour celui qui aimerait au moins le double pour se rapprocher des émoluments d’Adrien Rabiot (21 ans comme lui) ou de l’ex-Parisien Lucas Digne, émargeant tous les deux à 250.000 € brut. De son côté, le club — Patrick Kluivert en tête — n’entend pas céder et met en avant le faible nombre de matchs de Ligue 1 (11 titularisations à ce jour en L 1 et 17 rencontres toutes compétitions confondues) du Bleuet. Mais le directeur du football du PSG ne souhaite pas pour autant se séparer d’un élément qui progresse à grands pas ces derniers mois et qu’il sait courtisé encore récemment par Chelsea, Manchester City ou LiverpoolEn outre, le PSG n’a plus dans ses rangs que trois défenseurs centraux de métier et Kimpembe possède l’avantage d’être un joueur formé au club, ce qui est indispensable pour les listes UEFA. La semaine dernière, Kimpembe a envoyé un message à Nasser Al-Khelaïfi pour lui demander un rendez-vous afin de faire avancer son dossier. Une requête, pour l’instant, restée sans suite. »

« Le retour des ultras parisiens aura-t-il une suite ? La question mérite d’être posée, alors que les discussions entre le club et la préfecture d’un côté, et entre le club et les ultras de l’autre, sont bloquées, lit-on dans le quotidien francilien. Le PSG et les ultras ont discuté des conditions d’accueil pour les matchs à venir, à domicile comme à l’extérieur. Le club était représenté par Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué en charge du dossier, Michel Mimran, directeur marketing, Frédéric Longuépée, directeur général adjoint, et par un de ses avocats. Le PSG a relayé les conditions édictées par la préfecture de police de Paris, qui a accepté un retour très encadré, fin septembre, après un rendez-vous avec Nasser Al-Khelaïfi. (…) En plus d’un choix sur liste, les pouvoirs publics souhaitaient limiter le contingent d’ultras à 150 personnes par déplacement. «Nous avons fait de la lutte contre les discriminations un élément essentiel de notre collectif que nous entendons respecter ! insiste le Collectif. Nous ne pouvons pas concevoir les mises à l’écart arbitraires et infondées de nos membres qui ne seraient pas interdits de stade.»  Les ultras ont adressé un courrier à la direction du PSG pour faire part de leurs propositions. »

« Sous pression après leur revers 1-3 à l’aller en Norvège, les joueuses du PSG doivent renverser la situation si elles veulent poursuivre leur aventure européenne cette saison. Sur les coups de 22 ou peut-être 23 heures, si le suspense s’étire au cœur de la nuit parisienne, le stade Charléty pourrait basculer dans la liesse, ce qui serait souhaitable dans l’intérêt du football féminin français, ou la détresse. Sur la pelouse, car rien n’a changé du côté de l’enceinte de la porte de Gentilly, qui s’annonce encore une fois fantomatique pour accueillir Lilleström SK en seizièmes de finale retour de la Ligue des champions. Au plus grand regret de Patrice Lair, écrit L’Equipe. Une élimination dès l’entrée en lice en Ligue des champions, alors que le début de saison en Championnat (4 succès) est honorable, malgré un incident administratif, aurait des allures d’échec. Toute la semaine, le technicien, qui recupère Cristiane, et ses adjoints ont diffusé un message positif auprès du groupe, au vert depuis mardi. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nasser al thani

Montpellier / PSG, une 300e sous le signe de QSI

Arrivé à l’été 2011 à la tête du Paris Saint-Germain, Qatar Sports Investments a fêté son cinquième ...