[14/10] Revue de presse PSG : Jesé, ultras, féminines, LFP…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce jeudi 14 octobre 2016.

« Jesé vit une intégration délicate et attend de pouvoir prouver sa valeur sur le terrain, écrit Le Parisien. Formé au Real Madrid, l’Espagnol a gardé de son éducation le goût de l’effort, les exigences répétées du haut niveau, l’idée du pro jusqu’au bout des ongles. (…) A Paris, Jesé possède la chance d’être tombé dans un club hispanophone qui facilite son intégration. Pour l’instant, il ne parle quasiment pas un mot de français. « Il est contrarié par ce début de saison mais il garde son sang-froid », souffle-t-on au club. (…)  Si Aurah Ruiz, sa compagne, ne le quitte jamais, Jesé aime évoluer en tribu. « A Madrid, il avait un groupe d’amis qui vivaient avec lui et qui l’accompagnaient partout, aux entraînements, aux actes publicitaires, développe Hugo Cerezo, journaliste spécialiste du Real Madrid à Marca. Ils étaient 24/24 ensemble, prenaient soin de lui, l’emmenaient partout. Ce groupe s’appelle Team Presi Money, et ils ne sont pas avec lui à Paris. Mais c’est comme sa famille. » (…) Conscient que l’attaquant de 23 ans vient de quitter pour la première fois son pays et qu’il débarque avec l’étiquette « Real Madrid » qui augmente les attentes autour de lui, Emery ne souhaite pas précipiter son intégration sportive et ne le lancera durablement que lorsqu’il offrira toutes les garanties de compétitivité. »

« Quel bonheur ! Le nouvel entraîneur des filles du PSG, Patrice Lair, ne cachait pas sa joie hier soir après la qualification en 8es de finale de Ligue des champions. Les Parisiennes ont renversé la vapeur (4-1) et évité un cuisant échec dès leur entrée en lice, ajoute le quotidien francilien. Absente il y a une semaine en raison d’un deuil, la Brésilienne Cristiane a éclaboussé Charléty de sa classe en provoquant un penalty après un sombrero avant de placer un missile en lucarne, une belle tête puis un plat du pied. (…) Paris connaîtra son adversaire lundi. Les matchs sont prévus les 9-10 et 16- 17 novembre. »

« Le PSG pensait avoir obtenu gain de cause le 29 septembre quand Michel Cadot, le préfet de Paris, a autorisé le retour des supporters ultras au Parc des Princes. Mais cette décision a été conditionnée à des mesures qui, à elles seules, l’ont presque rendu caduque, rapporte L’Equipe. L’annonce, avant-hier, du Collectif Ultras Paris de cesser « ses activités en tribune » et d’appeler « ses sympathisants à les suivre jusqu’à ce que le dossier des ultras soit pris au sérieux » le confirme. Ces supporters ont acté ce choix après avoir rencontré Jean-Claude Blanc mardi soir, qui leur a rendu compte de son entrevue à la préfecture, le matin même, et des conditions fixées à leur retour. Dans l’accord passé avec le PSG, la police a demandé à limiter à une centaine le nombre d’individus pouvant revenir et à valider leurs noms afin de se donner la possibilité d’écarter ceux qu’elle juge indésirables. Parmi eux, quelques leaders du CUP ou de l’Adajis. »

« Leurs collègues attendaient avec fébrilité la confirmation de leur position définitive. Elle est arrivée, hier, par le biais d’un mail adressé aux présidents des clubs de Première Ligue,
le syndicat de l’élite. Nasser al-Khelaïfi et Vadim Vasilyev, vice-président de l’ASM, les ont rassurés : ils n’envisageaient pas de quitter Première Ligue et refuseraient de siéger au conseil d’administration (CA) de la Ligue s’ils étaient élus, « contre leur gré », le 11 novembre, par les clubs de L 2 et les neuf pensionnaires de L 1 hostiles à Première Ligue, lit-on également dans le quotidien sportif. La question se posait puisque, lors de l’assemblée générale de la Ligue, avortée le 5 octobre, leurs deux noms figuraient en compagnie de ceux des « frondeurs ». Une décision qui soulage Bernard Caïazzo, le président de Première Ligue, lequel vit des moments difficiles depuis la tentative de coup de force des formations de second rang. (…) Dans les jours qui viennent, il va donc être urgent pour les uns et les autres de trouver un accord. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le programme football du jour

Ce samedi, plusieurs affiches attireront l’attention des amateurs de football. Le programme. En cours Dijon/OM ...