[3/10] Revue de presse PSG : Emery, cadres, Ben Arfa, Cavani, Pastore…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce lundi 3 octobre 2016.

« Lundi dernier, lors d’une réunion, les cadres parisiens ont fait part de leurs interrogations sur le style de jeu prôné par Unai Emery. Le technicien leur a répondu. Ce fut intense, rapporte L’EquipeCe n’est pas le système en 4-3-3, mis en place, qui est en cause mais bien la manière dont le staff souhaite voir évoluer son équipe. Thiago Silva prend la parole le premier et insiste sur la nécessité de revenir à davantage de possession, « un jeu que l’on sait faire ». (…) Tour à tour, d’autres cadres vont prendre la parole. Notamment Thiago Motta, Maxwell, Javier Pastore ou Blaise Matuidi. Leur discours est le même : pas question d’un retour en arrière mais Paris a ses repères dans un jeu avec davantage de possession et donc de maîtrise. « Nous avons besoin d’avoir le ballon, nous ne sommes pas une équipe de contre », est la phrase la plus souvent entendue. Chacune des prises de parole est ponctuée d’une intervention d’Emery. Face à ses cadres, l’entraîneur ne veut pas perdre la main. La discussion n’aboutit pas à une conclusion définitive. « Cette réunion, c’était une manière pour les cadres de reprendre la main », glisse-t-on en interne. Les jours d’après, Emery apparaît davantage en retrait. Le groupe sait à cet instant que la semaine à venir sera déterminante sur la suite de la saison. « Si on perd, ça peut être le feu », lâche alors un joueur. (…) Et maintenant ? Le PSG va-t-il renouer durablement en C1 ou en L1 avec un style de jeu davantage basé sur la possession ? Difficile d’imaginer Emery se renier. Il ne l’a jamais fait ces dernières années. Et les joueurs savent, depuis la réception d’Arsenal, que le style de jeu de l’Espagnol peut être efficient en C1. Mais le technicien sait qu’il va devoir trouver un équilibre pour satisfaire son vestiaire. »

« Ben Arfa a apprécié de retrouver les pelouses et le public, ajoute le quotidien sportif. Après trois semaines sans jouer, l’ancien Niçois
a forcément manqué de rythme. Mais il a retrouvé des sensations. Il n’avait, en revanche, pas perdu son envie de travailler. Même s‘il a connu un petit creux dans son investissement à l’entraînement au milieu de sa « punition », ses dernières séances ont été très convaincantes, son enthousiasme et son envie intacts. Au club, certains auraient d’ailleurs aimé que Ben Arfa revienne plus tôt dans le circuit mais Emery redoutait que les médias se braquent trop sur lui. C’est pour cette raison qu’il avait prévu, dans un premier temps, un retour contre Ludogorets. Une blessure au tibia a contrarié ce projet. Finalement, la recrue vedette du PSG, qui a retrouvé son poids de forme (78kg), est revenue au Parc en même temps que les ultras. Comme un symbole… »

« Alors qu’il s’était tordu la cheville samedi, Edinson Cavani avait laissé apparaître quelques signes de douleur. Mais les examens cliniques se sont révélés plutôt rassurants, lit-on. Javier Pastore, lui, souffre toujours d’un mollet, ce qui explique son absence dans le groupe parisien ce week-end. »

« Mais où est passé Javier Pastore ? demande Le Parisien. Titulaire lors des trois premiers matchs, l’Argentin a été rattrapé par ses mollets douloureux. Depuis, il perd peu à peu du temps de jeu, il paie le retour en grâce de l’historique trio Verratti-Motta-Matuidi. Jusqu’à quand ? (…) Kevin Trapp est le grand perdant de ce début de saison. Alors qu’il n’a effectué aucune erreur majeure lors des cinq premiers matchs de la saison, l’ex-portier de Francfort est désormais la doublure d’Areola ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

#BP « Au PSG, on gouverne selon Peter » par Olivier M.

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Olivier M. nous propose ...