Quel avenir en Bleu pour les Parisiens ?

Le football mondial est actuellement focalisé sur la trêve internationale. Si le PSG sera largement représenté à travers le monde, certains Parisiens joueront avec la France demain face à la Bulgarie. Mais quel avenir attend les joueurs de la capitale en Equipe de France? Focus sur les Parisiens qui portent déjà le maillot des A mais également sur ceux qui en sont proches, très proches.

Alphonse Areola:

areola

Alphonse Areola est un taulier partout où il passe. Depuis l’âge de 15 ans, le portier parisien a gravit les échelons et porté les tuniques bleues de toutes les sections d’âge. En 2013, il est l’un des principaux artisans de la victoire finale de l’Equipe de France durant la Coupe du Monde U20. Avec deux tirs-au-but arrêtés en finale face à l’Uruguay, Alphonse Areola a montré au monde entier de quoi il était capable. Quelques semaines après, il est appelé pour la première fois chez les Espoirs. Sous Willy Sagnol, il reste portant cantonné au poste de numéro deux derrière Zacharie Boucher mais, une fois Pierre Mankowsky aux commandes, le gardien devient numéro 1 et le reste. C’est suite à la blessure de Benoît Costil qu’il est appelé pour la première fois en Equipe de France A mais ne participe, pour moment, à aucune minute de jeu. Pourtant, Didier Deschamps ne le sélectionne pas pour l’Euro 2016 mais le place dans la liste des réservistes, au cas où. Après la compétition, Areola est de nouveau sélectionné et fait désormais partie du groupe pour affronter la Bulgarie et les Pays-Bas. Avec un statut de quasi-numéro un au PSG et un talent qui éclate semaine après semaine aux yeux des observateurs, le gardien du PSG devrait continuer à être appelé en Equipe de France et beaucoup lui promettent un grand avenir en Bleu, à commencer par Thiago Silva qui estime que son coéquipier devrait, dans quelques temps, prendre la place d’Hugo Lloris. Le gardien parisien devrait donc petit à petit s’imposer avec la sélection nationale, d’abord par sa présence dans le groupe et ensuite sur le terrain.

Presnel Kimpembe:

KimpembeFormé au poste de latéral gauche, peu prédisaient une telle réussite professionnelle pour Presnel Kimpembe. Replacé dans l’axe, le défenseur rayonne depuis l’arrivée d’Unai Emery et est récompensé, depuis lundi, par sa première sélection chez les Bleus. Pourtant, en octobre 2014, Kimpembe dispute un match amical avec la République Démocratique du Congo. Appelé quelques mois plus tard afin d’évoluer avec l’équipe A du Congo, Kimpembe a préféré refuser afin de pouvoir évoluer avec les U20 français. Sept matches plus tard, il est appelé chez les Espoirs avec lesquels il dispute (jusqu’à aujourd’hui) 7 matches. Appelé en urgence par Didier Deschamps afin de suppléer Eliaquim Mangala, blessé, Presnel Kimpembe voit sa réussite footballistique prendre un nouveau virage. S’il n’apparaît pas dans les plans à court terme des Bleus, le Parisien pourrait étonner les observateurs. Et s’il n’est pas rappelé par le sélectionneur national, le défénseur central pourrait rapidement faire son retour dans le groupe et être régulièrement sélectionné dans les trois-quatre prochaines années à venir. Son entourage lui-même estimait une convocation un peu avant l’Euro 2020. Mais avec une charnière centrale française qui laisse à désirer et où seul Laurent Koscielny apparaît comme indiscutable, Presnel Kimpembe serait bien avisé de prouver rapidement ses qualités. La défense française étant le principal point d’interrogation au niveau international, si le défenseur parisien continue de progresser, il pourrait apporter des solutions aux questions que se posent le sélectionneur.

Layvin Kurzawa: 

kurzawa giroud france

Sélectionné avec les U19 nationaux depuis 2010, Layvin Kurzawa s’est vu contacté par la Pologne afin de rejoindre son pays d’origine. Pourtant, durant deux ans, alors à Monaco, le latéral gauche ne goûte plus aux joies internationales, jusqu’au tournoi de Toulon en 2013 avant de rejoindre les Espoirs. Un passage chez les Bleuets notamment marqué par sa célébration militaire face à la Suède avant que les adversaires du soir ne prennent l’avantage et viennent chambrer Kurzawa. En 2014, le Parisien remplace Tremoulinas, blessé, en Equipe de France A mais Lucas Digne finit par être préféré au sein de la sélection. Pourtant, depuis peu, Kurzawa a fait son retour en Bleu et rayonne, inscrivant son premier but international face à l’Italie le 1er septembre 2016. Avec la non-sélection de Patrice Evra, un boulevard s’est ouvert devant le latéral parisien qui devrait faire partie du groupe lors des matches de qualification de la France et dispose ainsi de grandes chances de participer à la Coupe du Monde 2018, son principal concurrent actuel (Lucas Digne) n’étant pas spécialement performant avec la France

Adrien Rabiot:

kimpembe rabiot

Adrien Rabiot, formé au PSG, dispose d’une très grande côte en Europe. Le milieu de terrain a laissé voir son talent ces dernières années et devrait disposer d’un très bon temps de jeu cette saison avec le club de la capitale. Pourtant, cela ne semble pas encore convaincre Didier Deschamps qui ne l’a toujours pas convoqué chez les A. Pourtant, Adrien Rabiot évolue avec les Bleus depuis ses 15 ans et a également été surclassé depuis son passage en pro au PSG. En 2013, le milieu de terrain parisien est d’ailleurs titulaire lors de tous les matches de la France pendant le Championnat d’Europe U19 (défaite en finale face à la Serbie). C’est d’ailleurs peu après cette compétition que le Parisien est sélectionné en Espoirs avant d’être placé sur la liste des réservistes pour la Coupe d’Europe 2016. S’il n’a pas encore été sélectionné, Deschamps déclare que le joueur est trop important pour les Espoirs qui ont des échéances importantes à disputer. Pourtant, une carrière en A semble promise et toute tracée pour Rabiot dont les performances, la maturité, l’expérience pour son jeune âge mais aussi son style de jeu plaident clairement en sa faveur et le milieu de terrain pourrait apparaître chez les Bleus cette année. S’il vise la Coupe du Monde 2018, Adrien Rabiot semble promis à une place dans le groupe pour l’Euro 2020.

Blaise Matuidi:

Matuidi

Blaise Matuidi est le Parisien qui dispose de la plus grande expérience internationale des Français du PSG. Véritable cadre es Bleus, le milieu de terrain devrait, sans problème, participer aux aventures internationales des prochaines années. Appelé pour la première fois en Bleu en 2010 sous Laurent Blanc, Matuidi aurait pourtant pu évoluer sous le maillot de l’Angola. Homme de base de Deschamps, le Parisien a disputé 52 matches internationaux pour 8 buts et, sauf blessure ou contre-performances, devrait continuer à être sélectionné pendant encore quelques années. Capitaine le 5 juin 2013 face à l’Uruguay, Matuidi est devenu un joueur important autant sur qu’en dehors des terrains, mais depuis juin 2016, sa place e titulaire est mise à mal par les performances de N’Golo Kanté.

Hatem Ben Arfa:

img-hatem-ben-arfa-1447751734_x600_articles-alt-212023Porteur de la tunique française depuis 2002, Hatem Ben Arfa est un habitué de Clairefontaine.  Buteur et performant, HBA se voit même proposer la sélection tunisienne par Roger Lemerre. En 2007, Ben Arfa est sélectionné pour la première fois en Equipe de France A pour affronter les Iles Feröe et inscrira d’ailleurs un but en toute fin de match. Régulièrement dans les listes élargies, le joueur est moins souvent sélectionné et son temps de jeu chez les Bleus devient famélique. De 2010 à 2012, l’ancien Niçois n’est d’ailleurs plus sélectionné jusqu’à ce que Laurent Blanc le convoque pour jouer l’Euro 2012 mais, après la défaite face à la Suède, les deux hommes se seraient vivement disputés, provoquant un rappel à l’ordre de la FFF à l’égard du joueur qui ne sera par la suite plus appelé jusqu’à fin 2015 où Deschamps le convoque afin d’affronter l’Angleterre et l’Allemagne, puis placé parmi les réservistes pour l’Euro 2016. Si sa sélection apparaissait évidente suite à sa saison niçoise, ses déboires actuels au PSG pourrait lui mettre des bâtons dans les roues. Mais si le joueur arrive à sortir la tête de l’eau et démontre sur le terrain ses incroyables qualités, il pourrait être de nouveau sélectionné. Si une place de titulaire apparaît comme (très) compliquée, le joueur pourrait, au départ, faire figure d’excellent joker. Ben Arfa a déjà démontré qu’il ne fallait jamais l’enterrer, au contraire, et dans le football tout va très vite. Le joueur a sa chance en Bleu, mais sa première étape reste surtout de s’imposer avec le PSG.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le programme football du jour

Ce samedi, plusieurs affiches attireront l’attention des amateurs de football. Le programme. En cours Dijon/OM ...