#BP « Il est où le patron ? » par Loïc

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Loïc alias PSG Rocks nous propose un nouveau billet.

Il est où le patron ?

L’impression d’avoir perdu de mon temps. Et pourtant, j’aime ce club, j’aime ses supporters qu’on aura entendus, comme revenu six ans en arrière pendant 90 minutes hier soir au Parc, j’aime cette ville et j’aime ces joueurs. Alors pourquoi l’ennui ? Outre les cas particuliers (Di Maria, Verratti, Cavani), outre l’OMdr qui a réussi l’exploit de ne pas tirer une seule fois au but-ce qui a permis à Areola une beau X dans L’Equipe-outre l’errance d’Emery dans ses choix-notamment celui de ne pas faire jouer Matuidi dont l’entrée aura apporté- j’avais envie de m’attarder sur ce qu’il manque au PSG aujourd’hui : un boss, un président en quelque sorte.

Le jeu de mot avec le Président est facile, trop facile, la faute n’est pour moi pas tant celle de l’entraineur que celle des joueurs. De ce fameux conseil de sages, i.e. les Motta, Di Maria ou autres Thiago Silva et Verratti. Ces « leaders », chéris par leur président et qui pourtant, hormis le capitaine, ont bien du mal à exister en ce début de saison. Ces joueurs qui après la catastrophe face à Toulouse avaient pris la parole pour revenir au bon vieux système Blanc. On l’a revu hier le système Blanc : une possession stérile, un ronron habituel, mais c’est pas grave, on a eu 75% de possession de balle. Où est la patte Emery s’offensent certains ? Les antis, les sceptiques, les « journalistes » aussi s’en donnent à cœur joie de critiquer le Basque.

Je dois reconnaitre m’être peut être un peu emballé sur Unaï l’été dernier. Cependant, je reste persuadé qu’il saura faire progresser le club et, en poursuivant avec conviction dans ses idées, remettre de l’ordre dans le bazar parisien. Car c’est bien le bazar ! Il suffit de voir Verratti faire la gueule en sortant hier soir. Qu’un joueur ne soit pas content de quitter le terrain, soit, c’est même normal ! Qu’il le montre avec autant de ferveur que Marco, devant les caméras de Canal + qui n’attendent que ça, c’est déjà beaucoup plus limite. Alors que faire ? Continuer à critiquer le coach ou bien mettre (temporairement de côté) ces joueurs à caprice, peut-être un peu surcotés pour certains ?

A en juger de la formulation de ma question, vous aurez deviné où se place mon opinion. Alors faisons-le ! Ras le bol des pleurnicheries du genre : « je veux jouer à mon poste », « je veux que Motta soit là », « pourquoi tu me sors, il est nul lui ! ». Ces fameux joueurs dont Emery lui-même dit qu’il n’a pas encore gagné leur respect. Soit dit en passant, si Emery, triple vainqueur de l’Europa League n’a pas leur respect, j’ai du mal à voir comment un entraîneur dont le seul titre avant Paris se résumait à un championnat de France avec Bordeaux pouvait être respecté. Mais là n’est pas le débat. Les joueurs qui étaient dans le confort sous Blanc doivent s’habituer à ne plus l’être. A être bousculés, à être sortis, à se donner un peu. Quitte à titulariser Callegari ou Ben Arfa et Jesé, qui ont tous les deux effectués une bonne rentrée hier soir, autant mettre des mecs vraiment morts de faim.

L’autre souci, et c’est le cœur du problème, c’est l’absence totale de capitaine à ce bateau. D’un boss. Monsieur Al-Khelaïfi, présidez ! Soutenez votre coach, allez devant les médias, prenez la parole et dites clairement que c’est lui le boss, lui qui a les clés. Et si vous ne voulez pas le faire, engagez quelqu’un qui le fera à votre place, comme Leo pouvait le faire. Car que l’on soit clair, le directeur du football du PSG ne sert pas à grand-chose. D’accord je ne m’appelle pas Kluivert mais venir uniquement après les défaites sortir des « ça va aller mieux », même moi je pourrais le faire. Sortez du silence président, et présidez !

On peut tirer la sonnette d’alarme ou attendre encore un peu avant de le faire. Et même si le match d’hier a été dans son ensemble mauvais, Paris aurait pu le gagner. Du le gagner même avec pas moins de 17 tirs. Il n’en demeure pas moins que l’impression visuelle est mauvaise depuis quelques matchs. Quelque chose doit changer et vite. Cela passe peut-être par une remise en question de certains, du président aux joueurs, en passant par le coach et ses combinaisons toutes pourries sur corner. En attendant, keep calm et allez Paris !

À propos Redaction

  • Wagner über alles 1805

    Il est nulle part et factuellement il est au Qatar pour cause du décès de l’ex émir père du propriétaire du PSG.

    • psgforever

      ah bon tu es serieux????

      • Rudalfire

        Non, la mort du grand-père de l’Emir du Qatar.

        • psgforever

          oki merci je savais pas

  • clubafricain

    Comme dis l’adage les histoires de familles se règlent en famille du moins si il y a des histoires ou bien certains journalistes veulent nous le faire croire!

  • Jean Mathias

    Nasser démission !

    • Skape

      Exact
      Rendez nous Pancrate, Edel et Potillon !

      • Jean Mathias

        Je vois pas le rapport entre mon commentaire et le tiens.

  • clarkio777 Emeryte Fan

    C’est vrai que les corners à 2 ça pue vraiment la merde, avec tous nos bons joueurs de têtes, on devrait les tirer direct et surtout pas par di Maria.
    Lucas les tire très bien, qu’on fasse rentrer jese et HBA voire les jeunes titis.

    Motta verratti di Maria sur le banc et vite. …

  • Rudalfire

    Bcp de supputations pour faire un avis, pardon un ressenti. La presse a décrété une crise, la presse dit que NAK n’impose pas Unaï, la presse dit que c’est toujours la loi des privilégiés… On l’annonçait partant du PSG, le gars est bien là et il préside de toutes les assemblées qui dirigent le football français et européen. Bref, plus de faits, moins de fantasmes.
    PS le conseil des sages existent dans TOUTES les équipes.

    • doulzi

      le conseil des sages existe dans toutes les équipes?
      Peut etre. Mais lorsqu’il est en mesure de choisir son entraineur, il est constitué de joueurs comme Ramos, Ronaldo, Messi, Iniesta, Xavi etc. Autant dire qu’on est loin d’avoir les mêmes…
      Il y a un décalage énorme entre le niveau supposé des joueurs constitutant notre conseil des sages, et des joueurs garants d’institutions comme Lahm au Bayern, Messi au Barça, Ramos au real. Pas un seul de nos joueurs n’approche le niveau de ceux-ci.

      • Rudalfire

        Le rapport ? Un conseil de sage est fait de joueurs de l’équipe. À te lire, pour avoir un conseil des sages, il faut que ce soit des ballons d’or ? Donc à Marseille, on demande à Pap1n de faire parti du conseil des sages ? Un conseil des sages, c’est justes des représentants des joueurs qui s’expriment au nom du groupe.

        • doulzi

          Pourtant je pensais être clair.
          Le conseil des sages que tu décris existant dans toutes les équipes qui serait juste le relai entre les joueurs et la direction (technique et administrative) n’est pas un problème en soi et je ne l’ai jamais remis en cause.
          Celui décrit dans le billet et auquel je fais référence (c’est à dire affublé d’un pouvoir tout autre) est a mon sens plus dommageable: constitué de joueurs peu représentatifs de l’institution (Silva qui chiale H24, en opposition à un rmos, lahm ou terry), pas à leur niveau supposé (Di Maria) ou n’ayant que peu de légitimité sur la scene internationale (Verratti), ce peut être un très gros problème si la direction lui accorde la même importance/légitimité que dans des clubs type bayern ou real où il est constituté de cadors.

          • Rudalfire

            Il ne me semble pas que Verratti fasse parti du conseil. Néanmoins je ne vois pas en quoi celui du PSG n’est pas légitime. T. Silva est le capitaine donc normal qu’il y soit, Matuidi, plus « vieux » joueur français de l’époque QSI, Maxwell et Motta, expérience, ligue des champions toussa, toussa. Je ne comprends pas ta critique.

          • doulzi

            a l’échelle du PSG ok!Que ce soit les leaders oui!
            Mais leur poids, leur importance doit être limité. Un relais du pouvoir ok. Pas un centre de décision.
            Enfin chacun son avis

  • Smirnov Commando

    Tout a changé ou presque au PSG sauf…le président. La question mérite d’être soulevée. Nasser ces derniers mois c’est quand même la gestion Blanc, la gestion Aurier, Kluivert, le mercato assez décevant. J’ai l’impression que son état de grâce est terminé.

    • doulzi

      Barf, l’état de grâce…
      Il n’a pas pris la moindre décision d’envergure et positive pour le club. Il a plutôt enquillé les petites bêtises à gauche à droite, rien de très grave mais ça s’accumule. Et dernièrement des très grosses bêtises.

      La constitution initiale de l’équipe Leonardo-JC Blanc n’est même pas de son fait.
      Il a été placé là parce qu’il faut un qatari et que c’est un intime du prince de l’époque et que l’on ne va pas se mentir, les vrais boss Qataris avec de l’envergure ont autre chose à foutre que de faire mumuse avec un club de foot.

  • Expert CS #SousLeChoc

    Très bon billet !

  • Skape

    Beaucoup de bruit pour rien.

    C’est bien la preuve que la presse fait la pluie et le beau temps dans la tête de certains…

  • Ragnar

    J’aimerais que Nasser se mette de coté et laisse le poste de Président a JC Blanc.

    • doulzi

      ca changerait pas grand chose. Il faudrait un autre mec à la tete du sportif à la place de l’homme de paille kluivert

    • Olivier M.

      Mais Nasser s’est mis de côté.
      Volontairement ou sous la pression du palais après la prolongation/licenciement la plus coûteuse de l’histoire ?
      L’organigramme a changé.
      Et la délégation de pouvoir sur la gestion du sportif a été donnée à un Directeur du Football, Patrick Kluivert, comme elle avait été donnée à JC Blanc auparavant pour la gestion de l’administratif.
      Il chapeaute ainsi le Directeur Sportif, officiellement désigné récemment, Olivier Létang et l’entraîneur, Unaï Emery.
      NAK lui s’est recentré sur ses missions régaliennes : les instances nationales et européennes.
      Maintenant les hommes en charge (Kluivert, Létang et Emery) sont ils les mieux qualifiés pour les rôles qu’ils sont censés remplir ?
      C’est la vraie question.

  • fonsdy

    Au PSG « le code n’a pas changé »

  • Hellocowboy

    « Si Emery, triple vainqueur de l’Europa League n’a pas leur respect, j’ai du mal à voir comment un entraîneur dont le seul titre avant Paris se résumait à un championnat de France avec Bordeaux pouvait être respecté ». La différence c’est que Blanc était un top player champion du monde et d’Europe en équipe nationale et en club, ça parle aux joueurs. Concernant le billet en lui-même, je suis d’accord, Emery ne pose pas suffisamment ses couilles. Maintenant, s’il le faisait il risque de faire imploser son vestiaire en se mettant les cadres à dos, voir la direction si son nouveau systeme pousse des mecs comme Verratti sur le banc et donc vers le Real.

    • doulzi

      Blanc n’a pas de titre européen en club il me semble.
      Et en dehors de ça je me demande s’il a une notoriété importante à l’internationale. Il a été très bon en EDF mais pas la même stature que d’autres cadors de l’équipe (pas de comparaison possible avec Dessailly par exemple). A part Barcelone pour une saison et Man U en fin de carrière, il n’a jamais joué dans un top club européen à une époque où ce dernier serait dominant sur la scène européenne.

      • Olivier M.

        Non, il te parle de Blanc le joueur.
        Champion du monde et d’Europe.
        Un des meilleurs DC de son époque.
        Salué unanimement par tous ses entraîneurs, comme Sir Alex par exemple.
        N’oublie pas les déclarations de respect de Marquinhos, de DL ou de Silva.
        Ce dernier qu’il a porté à bout de bras après le trauma de l’échec brésilien.
        Pour ces grandes stars du jeu, LB est un pair.
        Qui a connu les mêmes contraintes qu’eux, les mêmes réactions de vestiaire qu’eux, dans les mêmes grands clubs qu’eux (tu oublies l’Inter de Milan)

        • doulzi

          Qu’il ait connu les mêmes contraintes qu’eux etc je suis d’accord.
          Je parlais simplement de nautoriété.
          Il n’a pas fait de matchs de C1 avant Man U et était deja sur la fin bien que performant et l’inter que je n’ai pas oublié, même s’il y avait de grands joueurs à l’époque, n’ a pas fait grand chose (4 eme et 5ème ).
          Je ne vois pas ce qu’un Ricardo aurait à lui envier par exemple et me demande si on n’est pas biaisé en France vis à vis de blanc (là encore, je ne parle que de nautoriété)

          Mais de toute façon à une époque où Mourinho,Allegri ou meme Ancelotti font parti des grands coachs respectés par tous, j’aimerais croire qu’un coach comme Emery détenteur de trois coupes d’Europe puisse avoir le respect d’un groupe comme celui du PSG ou les cadors ne sont pas légions

      • Hellocowboy

        Il a joué dans l’Inter de Milan saison 2000, avec Ronaldo (le vrai), Vieri, Baggio, Seedorf, Zamorano et Recoba quand même. Par contre pour le titre européen en club tu as raison, il n’a été que finaliste de la coupe uefa.

  • Shendar

    Franchement tu touches les points sensibles! Et au regard de ce que tu écris, je ne sais même pas s’il est utile de faire une comparaison avec Laurent Blanc. En fait les joueurs n’ont plus l’habitude de se faire bousculer depuis longtemps. Laurent Blanc Unaï, ça rentre par une oreille, ça ressort par l’autre. Tant qu’il y avait Ibra qui maintenait un certain niveau, ça ne se voyait pas. Mais la c’est tellement criant, ils n’ont aucune envie. Et connaissant la personnalité du coach, aucune envie d’appliquer ce qu’il dit non plus. Unaï c’est du pressing et du mouvement permanent, je peux pas croire qu’il leur ai dit de faire tourner indéfiniment derriere et surtout de rien tenter de dangereux.
    Nasser on l’avait déjà cerné, il est très proche des joueurs. Alors je sais pas à qui il faut les passer les savons, mais c’est pas sur que ça arrive…

  • paname fou

    en faite je vois pas pourquoi nasser sortirai tout un coup pour dire publiquement emery c’est le patron etc etc , faudrai qu’il ce soit passer un truc assez grave pour ça , il me semble que c »est pas encore le cas , il c’est pas passer un truc assez fort pour qu’il sorte publiquement soutenir son coatch

    • Olivier M.

      Dans le milieu on sait que lorsqu’un Président est amené à ce soutien public à son coach c’est que la fin est proche

      • paname fou

        grave , et c’est aussi avouer publiquement qu’il y’a en faite un gros gros souci dans le club et groupe

        • BA RAMINE

          c’est vrai que va bien à l’heur actuel

    • BA RAMINE

      comme pour un cancer il faut traiter celui ci avant qu’il ne prenne de l’ampleur

      • paname fou

        c’est sur , mai y’a t’il un début de cancer pour pouvoir le traité , tel et la question ,ce qui et sur c’est qu’il y’a quelque souci a regler , en interne , mai de la a sortir publiquement soutenir le coatch , je pense pas

        • BA RAMINE

          donc pour toi on doit touché le fond pour que ce dernier sort de son trou
          on a vu au Bayern que quand Ryberie a commencé a s’etaler il a vite été repris de volé et remis à sa place par les dirigeant car c’est un grand club et que les écart de conduite ne sont pas tolerés
          mais chez nous il faut toujours minimisé les choses

  • Olivier M.

    J’ai un moment de doute en lisant le titre ?
    « Il est où le patron ? »
    Allait-on enfin s’interroger sur le vrai, le seul responsable ?
    Celui de la tactique, de l’animation, du coaching, de la gestion humaine ?
    D’autant qu’une phrase encourageante semblait indiquer un début de prise de conscience :  » Je dois reconnaître m’être peut être un peu emballé sur Unaï l’été dernier. »
    Mais manifestement il est encore trop tôt pour franchir le pas.

    • BA RAMINE

      tu as deja vu une barque avancer correctement si tout le monde ne rame pas dans le meme sens et synchro

      • Olivier M.

        Les rameurs c’est une chose mais le problème c’est la capacité de l’homme de barre à les faire ramer dans le même sens et synchro, comme tu le dis.

        • BA RAMINE

          mais il ne peut le faire si il n’a pas le contrôle total des hommes car il y’a de la résistance du au vieux marin qui ne veulent pas du changement c’est la que le Capitaine commandant doit intervenir mais il a disparu de la circulation

          • Olivier M.

            Vu le copinage passé de NAK avec les joueurs je crois qu’il vaut mieux qu’il n’intervienne pas.
            Et s’il le faisait ce seriat là pour le coup qu’il saperait l’autorité d’UE.
            A lui de s’imposer.
            Ca fait parti du job.

          • BA RAMINE

            dans ce cas on va coulé et c’est la prince qui va pas etre content

          • Olivier M.

            Non, on va repartir avec un nouvel homme de barre.

          • BA RAMINE

            pour revivre la meme chose avec toujours les vieux au pouvoir c’est comme les clubs français ils prennent toujours les meme coach qui vont de club en clubs ils n’innovent jamais toujours du recyclage pour au final que ça finissent pareil
            à quoi bon

          • Lapinus Crétinus

            Je ne te voudrais pas en chef d’entreprise… Comment on peut dire un truc pareil. Dans quel entreprise de haut niveau on vire les dirigeants tous les 6 mois… Ne me parle pas du Real, ce n’est pas la même institution du tout.

    • PSGrocks

      j’ai pensé à toi en écrivant l’article, ça m’a fait penser à ta lettre ouverte à Nasser. En fin de compte on dit plutôt la même chose 😉

  • Reno

    Il faut quand même préciser que c’est 17 tirs dont 4 cadrés autant le match contre Arsenal a été un signe de progrès que celui là une purge. Oui le président et le Directeur du Football doivent prendre la parole mais j’espère que ce sera en interne.

  • pumbaa974

    Tant qu on ne comprendra qu on a pas des si grands joueurs que ça on tournera en rond…finalement Di Maria n a rien fait depuis qu il est la…Cavani la superstar rame contre de bien faibles défenses même si il est pas du tout approvisionné dans ses courses, Motta est incapable de jouer autre chose que la possession c est l as de la passe en retrait, TS finalement n est pas confronté à des monstres en attaque à longueur d années et ronronne… ou sont passées ses transversales du milan il y a cavani la à alimenter pourtant sachant que jouer vertical c est du contre nature au milieu , Pastore idem que Cavani on est en L1 bon dieu c est pas parce qu il y a Ibra que tu peux pas t imposer, Lucas c est une catastrophe, Marco c est « le » récupérateur/conservateur » mais finalement il sait rien faire d autres donc ca sert à rien de compter sur lui pour prendre le jeu en main. conclusion,depuis le départ d Ibra trop de masques tombent……………changer d entraineur ou de système de jeu ça fonctionnera pas il faut changer des joueurs

    • Olivier M.

      T’en changes combien ?
      Tous ?

      • BA RAMINE

        deja tous ceux qui se prennent pour des diva et ceux qui ne sont jamais la

        • Olivier M.

          L’histoire montre que c’est plus facile de virer un seul coach que 10 « divas »

          • BA RAMINE

            si Motta Maxwell fin de contrat
            pastoré il trouvera surment un autre club
            quant a dimariol et Lucas pfff
            boff tu as raison
            mais cela ne servira à rien si c’est pour revivre la meme chose avec un autre coach autant conforté ce dernier lui donné les plain pouvoir pour que les chose changent

          • pumbaa974

            on a afait carlo, LB maintenant emery..on rencontre exactement les mêmes problèmes..des joueurs qui s en sortent pas dans les 30 mètres adverses….à un moment et ce moment arrive les Ts, motta, marco et lucas vont être remis en question..jouer la possession même ça ça sert a rien en L1 vu qu on a plus personne pour planter a coup sur…nasser et doha se contenteront pas de matchs nuls toute l année les supps encore moins…..

          • Pépé Ronnie

            Oui mais notre histoire deviendra légende 🙂
            Le doute est permis

        • Eladul

          Et si tu vires tout tes divas et que tu te rends compte que tu t’es trompé de coach. ahaha

          • BA RAMINE

            et bin comme on dit tu l’as dans l’os 😂😂😂

  • Toujours invité(e) Tome 2

    Ah!! Les choses ont changé en 3 mois.
    Il fut un temps où tel billet aurait mérité des coms d’insultes.
    Mais bon! Tout change. Ce qui était moqué est devenu la pensée dominante.
    Bref je ne suis pas étonné.

    Je trouve la stratégie de Nasser parfaite.

    • BA RAMINE

      ???

  • Eladul

    Un match nul au sens propre comme au figuré, 10s de vidéo de Verratti pas content et bim on crée une crise diplomatique.

    Ca se trouve il y a rien du tout en vrai.

    Après j’ai envie de dire ca fait partie du job d’un entraineur de savoir gagné le respect de ses collaborateurs surtout quand c’est lui qui arrive dans l’équipe. Jamais vu un manager arrivé dans une entreprise et dire c’est moi le BOSS OK ^^.

    C’est à lui d’être plus malin et de gagner l’adhésion qui lui manque, et ca peut se passé de plein de manière, discussion, motivation, etc…
    Mais si les joueurs pensent qu’il en pas la carrure il est foutu peu importe gueulante ou pas.

  • Pépé Ronnie

    Quand ca sourit, c’est la patte Emery.
    Quand ca galère, c’est l’heritage de Lolo et son autogestion.
    Quand ca marque pas, c’est parce que le Z est parti.
    Comme les politiques en fait : les mauvaises finances c’est le résultat du gouvernement sortant. Les chiffres du chômage ? Pas le temps pour voir les effets des réformes.
    Bref, Personne n’est responsable de rien dans ce PSG.
    Les mecs sont payés une fortune mais ça mouille pas le maillot.

  • Pépé Ronnie

    Emery, c’etait l’enflammade en août.
    Le réveil est difficile, bizarrement la meuf était plus bandante sous MD a 5 du mat, qu’a 11h le dimanche avec un cendar dans la bouche

    • Hipakeiki

      Cette comparaison me parle et cette situation est difficile à vivre quand tu te réveil à domicile hahaha

      • Pépé Ronnie

        ahahaahahaha

  • Ben 1970

    Nasser à rien ^^

  • Tho

    Pas forcément nécessaire d’intervenir bruyamment dès maintenant. Ce qui s’est passé est intéressant, les choses pourraient se résoudre par le dialogue face aux faits. La molesse du jeu vu contre l’OM et l’équipe coupée en 2 donnent plutôt raison à Emery et tort aux « sénateurs » qui vont être obligés d’accepter les idées nouvelles. Sans Ibra Pastore Luiz on ne peut plus faire du Blanc. Il faudra courir plus et accepter les rotations. J’y crois…

x

Check Also

Encore des images du maillot jaune du PSG

Ce n'est plus un secret depuis longtemps, les fans du PSG pourront voir leur équipe évoluer en jaune lors de la saison 2017/2018.