Éric Carrière

Carrière : « Notre niveau d’exigence entre le PSG et Nice est différent »

Avec six points de retard sur l’OGC Nice, il commence à y avoir état d’urgence au Paris Saint-Germain après plus d’un quart du championnat de Ligue 1. Pour Eric Carrière, le comportement de ceux qui ont gagné des titres avec Paris est lié aux changements proposés par Unai Emery.

« Quand on a gagné des titres, c’était le cas à Lyon, qu’un entraîneur arrive et qui veut changer beaucoup de choses, ceux qui ont gagné se demandent pourquoi on change. Si les résultats suivent, ça va. S’ils ne suivent pas comme c’est le cas à l’heure actuelle, c’est catastrophique. Et Nice a aujourd’hui six points d’avance. C’est ce qui amène ce genre de comportement. Même si notre niveau d’exigence avec Paris et Nice est différent. Pour le PSG c’est très élevé alors que c’est beaucoup moins pour Nice. Du coup, nous sommes moins durs, résume le consultant de Canal+Pour contrer Marseille, il aurait fallu que Lucas et Di Maria viennent sur les côtés pour écarter les défenseurs centraux. Si Doria et Fanni ne collaient plus les ailiers parisiens, ça aurait permis d’amener Sakai et Bedimo un peu plus bas. Hier, ça a été trop statique à l’intérieur du jeu. Ça fonctionne face à certaines équipes mais pas toujours. »

À propos Grégoire Anne

27 plusieurs commentaires

  1. 100% d’accord tout nos joueurs demande la balle dans les pieds attendent marche il y a que cavani qui propose… lucas sa vitesse ne lui sert a rien , di maria on a acheter la contrefacon ou est le ticket d’originalité du produit ?^^ , verratti le medecin lui a pris son talent lors de l’operation motta a les jambe de ma grand mère rabiot est bon quand l’équipe déjoue…

  2. ont le dit jamais mais eric carriere c’est quand meme un super bon consultant

    • mouais ce qu’il te dit un gosse de 13ans pourrait le dire en voyant un match quoi

      • je suis vraiment d’accord c’est analyse tactique c’est autre chose que “un tel ou un tel est une pipe” ou “un tel est un tel est un futur crack”

        • mouais , il dit une banalité répandu dans les médias français .. y’a un pb dans le jeu ? la solution miracle : le jeu sur les cotés … ce qui balancé tout seul sans approfondissement , n’apporte ( en tt cas de mon point de vue ) pas grand chose

  3. Carrière va falloir m’expliquer sa plus-value en tant que consultant sur Canal
    Je suis ouvert à toute théorie.

    Il a raison sur l’immobilisme dans le coeur du jeu mais sa solution mdr “les gars sont immobiles dans l’axe donc faut les mettre sur les côtés et donc être en totale désaccord avec le plan de jeu.”

  4. Rien de plus facile à contrer pour rendre inefficace que notre 433 avec des ailiers hauts… m’enfin paraît que ca bosse dur sur les vidéos… sérieux pas besoin de passer 30h par jour devant des videos pour comprendre qu’en jouant contre 5 derrière on sera toujours incapable de produire qqch avec des milieux qui n’apportent rien offensivement. Passer 75 min du 4 ême match contre une équipe en 532 pour changer enfin de système… C’est à la limite de l’incompétence

    • dans un tel vestaire le coach est obliger de menager les suceptibilité

      • C’est quoi le rapport avec l’incompétence tactique

        • thalatta_VerrattiCallegari

          Il dit juste que pour le changement à la 75éme si tu fais des changements AVANT l’heure de jeu, y a le risque de faire péter les égos dans le vestiaire.

          C’est la problématique des grands clubs, tu peux pas toucher les cadres comme tu le souhaites même s’ils sont pas bien. Emery l’a fait et regarde le mini bordel que ça a engendré, j’attends de voir la suite s’il retente la même chose et à la mi-temps haha.

          • Faire un changement tactique et non du poste pour poste c’est pas la même perception pour le joueur changé

          • Je suis plutôt d’accord pour un coach qui pro tactique on voit pas assez de variation de jeu lors d’un match compliqué

          • thalatta_VerrattiCallegari

            c’est un autre débat, mais je reprenais juste son commentaire, de toute manière c’était le club med avec la touillette on paie les frais aujourd’hui

          • C’est pas les joueurs qui décident de la tactique en place

          • thalatta_VerrattiCallegari

            Justement, à Paris c’est compliqué de gérer le vestiaire. La touillette était une fiotte ça on peut en être sûr et certain, les joueurs du psg font la loi à force d’être des incroyables stars incroyablement surpayées et incroyablement installées comme cadres du club… La gestion de NAK est catastrophique.

          • Aussi

          • Tu changes à la 60 eme et tu dis que tu es content mais que c est par prudence

    • Non mais laisse Emery a le totem

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée