verratti

Dézèque : « N’en déplaise aux rois déchus mécontents de remettre leur survêtement »

Journaliste pour France Bleu, Romain Dézèque est revenu, lui aussi, sur la réaction de Marco Verratti mais d’un point de vue plus global, à savoir le comportement de l’équipe. Il n’y a pas que Marco Verratti qui se serait mal comporté, mais également Di Maria. Selon le journaliste, les joueurs n’arrivent pas à être objectifs sur leur propre rendement et les choix tactiques d’Unai Emery devrait leur permettre de comprendre.

« C’est vrai que ça fait mal de quitter les copains quand on est quasiment intouchable mais messieurs ne l’oublions pas, le plus important c’est bien le collectif. Leurs performances n’ont d’ailleurs pas vraiment apporté à l’équipe. On l’a tous remarqué, d’un point de vue tactique, le jeu a trouvé d’avantage d’efficacité avec l’entrée de Blaise Matuidi puis Jesé et Ben Arfa. N’en déplaise aux rois déchus mécontents de remettre leur survêtement, et ils l’ont fait savoir. Ils avaient surement obtenu l’immunité sous l’ère Laurent Blanc, qui ménageait plutôt son groupe. Là, Unai Emery tranche dans le vif et pique l’orgueil de ses joueurs. Tant mieux, parce qu’un grand sportif ça marche aussi à l’orgueil. Après tout le patron c’est Unai. C’est quand même lui le mieux placé pour dire à ses joueurs s’ils jouent mal ou non. Il doit encore imposer sa patte. La meilleure manière de convaincre s’est aussi en imposant ses décisions, de les forer à rentrer dans le rang. comme à l’armée. Surtout si ceux-ci perdent tout objectivité sur leurs prestations. Et ça permet aux remplaçant râleurs de jouer. Et bien tant mieux puisque la concurrence dans une équipe, ça donne des résultats plutôt satisfaisants.« 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

rdp

Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse française au sujet du PSG ce dimanche 4 décembre ...