Dorado : « Emery, ça démarre toujours lentement »

Le journaliste espagnol Juan José Dorado ne doute pas d’Unai Emery. La vraie question, c’est de savoir si on lui accordera à Paris le temps dont il a besoin pour mettre en place son management.

« Il est proche de ses joueurs mais aussi très dur avec eux, il n’a pas d’états d’âme. Il n’a pas peur d’aller au clash. À Séville, il a écarté José Antonio Reyes alors que c’est un pur Sévillan. Pareil avec Deulofeu, à qui il reprochait de ne pas avoir la mentalité d’un pro. À Valence, il a envoyé Isco en réserve à cause de son poids, commente le consultant de SFR Sports dans France Football. Emery, partout où il passe, laisse des traces, parce que sa méthode est tranchée et tranchante. C’est pour cela que ça démarre toujours lentement, car il lui faut du temps pour l’imposer. C’est d’ailleurs la seule question que je me pose : est-ce qu’on lui en laissera, du temps, à Paris? »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Omeyer prolonge jusqu’en 2018

Le Paris Saint-Germain Handball a officialisé la prolongation d’une année supplémentaire du contrat de Thierry Omeyer ...