lille

La « mauvaise pub » de la tactique défensive de Lille explique La Voix du Nord

Deux jours après la défaite de Lille face au Paris Saint-Germain sur son terrain, La Voix du Nord est revenu sur le match ce dimanche. Pour le média nordiste, le schéma de Frédéric Antonetti avec neuf joueurs à vocation défensive a été une « mauvaise publicité » pour le LOSC.

« Le pari d’une composition défensive face à Paris, vendredi à Pierre-Mauroy, a donné l’impression d’un coup d’épée dans l’eau et fut un échec à plusieurs niveaux. (…) L’idée directrice ? Contrarier Paris dans les couloirs avec quatre latéraux et le pousser à s’enferrer dans l’axe. Selon le technicien corse, ce choix était dicté par ‘la pénurie d’attaquants’ mais bien évidemment aussi par le profil du club parisien. C’est peu dire que Lille n’a pas fait sa pub avec ce schéma, Antonetti non plus, même s’il s’en fiche et a seulement opté pour la solution qui lui semblait la plus pragmatique. (…) Au fil des minutes, le bloc a reculé, gêné par la maîtrise parisienne, et trouver Eder est devenu mission impossible, d’autant que le Portugais a été ‘mangé’ par Thiago Silva dans les airs. Si Paris avait mené 2-0 à la pause, il n’y aurait rien eu à redire. C’est peut-être à cet instant précis qu’Antonetti aurait pu modifier ses plans, pour tenter d’éviter ce qui semblait alors inexorable. Car le but de Cavani est survenu après l’heure de jeu, ce qui a entraîné une modification de la tactique côté lillois  : passage à un 4-2-3-1 avec le trio Sliti – Amalfitano – Bissouma en soutien d’Eder. Un changement de philosophie tardif et paradoxal  : on se donne plus de chance de marquer quand on est mené plutôt qu’au coup d’envoi. »

(Photo : LOSC)

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

rdp

Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse française au sujet du PSG ce dimanche 4 décembre ...