Le FC Bâle s’offre un 3-0 avant d’affronter le PSG

Tout roule pour le FC Bâle, le champion de Suisse s’est imposé 3-0 face à Lucerne en Super League grâce à des buts signés Doumbia (25e), Lang (55e) et Elyounoussi (89e). Une victoire sous les yeux de Roger Federer et des 27.261 autres spectateurs du St. Jakob-Park. En 11 journées, Bâle a gagné 10 fois et a concédé un nul. La suprématie est donc totale.

L’équipe du FCB (4-2-3-1) : Vaclik –  Lang, Hoegh, Suchy (92e Balanta) Riveros – Serey Die (85e Zuffi), Xhaka – Bjarnason, Delgado (78e Elyounoussi), Steffen – Doumbia.

À propos Marc Alvarez

  • La part des anges

    on va gagner 4-0 retenez bien ce message

  • codrin

    Et alors? Nous on s’est offert un 2-1 en se faisant bousculer 60 minutes par Nancy. Autant dire qu’on a aucune crainte contre Bâle.

  • La part des anges

    Tient je viens de retrouver un truc sous l air de monseigneur blanc .
    La saison dernière, Nancy avait réussi l’exploit de prendre six points contre le PSG. Mais cette année, les Nancéiens n’en ont engrangé que cinq en huit journées de championnat. Et en ce début de saison, la devise de l’ASNL « Qui s’y frotte s’y pique » fait doucement rigoler. Lanterne rouge et pire attaque de Ligue 1 (trois buts inscrits), Nancy accueille le leader parisien en espérant éviter la boucherie. D’autant plus que le PSG se présente sur la pelouse synthétique de Marcel Picot avec une équipe plutôt offensive. Ibrahimović et sa queue de cheval jouent en soutien du duo Ménez-Gameiro, tandis que Pastore accompagne Verratti et Matuidi à un poste où il avait déçu en août. Derrière, Mamadou Sakho fait son retour, brassard au biceps. Du côté de Nancy, Jean Fernandez alignait son onze traditionnel. À une exception près. À la pointe de son 4-5-1, il avait décidé d’aligner Ziri Hammar, 20 ans et 3 minutes de jeu en L1 dans les jambes. Après une première période équilibrée où l’ASNL a touché le poteau, le PSG est monté en puissance. C’est Ibrahimović qui a débloqué la situation à un quart d’heure de la fin.

    • codrin

      Ah ouais, pas mal. Dommage que lorsque Blanc était entraîneur du PSG, Nancy n’a jamais été en L1. Le match dont tu parles date de la saison 2012-2013 sous Ancelotti. Mais bien tenté.

    • vivelepsg

      Ton fanatisme d’Emery et ta rage de Laurent Blanc t’aveuglent mon pauvre.
      Tu dois être une de ces précieuses ridicules qu’on trouve sur CS qui s’acharnent sur Blanc et « prennent tout chez Emery » car ça fait tendance …
      Surtout en criant au corporatisme chez ces « merdes de journalistes qui sont potes avec Blanc » quand ils défendent celui que tu détestes, celui que tu critiques pour des choses dont il n’est même pas responsable, car il n’était pas au club à ce moment là 🙂

  • Jean Mathias

    J’espère qu’on leur fera un gros trou de balle à cette équipe Suisse. C’est mon souhait, mais vu comment l’équipe joue actuellement, on peut se poser des questions si on n’y arrivera.

x

Check Also

Ibrahimovic : « Abandonner n’est pas une option »

Touché aux ligaments du genou, Zlatan Ibrahimovic (35 ans) connait la blessure la plus grave ...