Le Graët : « C’est un incident regrettable, la L1 est coupée en deux »

Ce mercredi matin devait se tenir l’élection d’un nouveau conseil d’administration de la LFP. Mais surprise, certains présidents ont boycotté le vote. La Ligue 1 est fracturée en deux. Il y aurait un front anti Jean-Michel Aulas, né chez les « petits », ce qui aurait poussé les présidents des « gros » au boycott de peur de ne pas être élus dans cette opération contre le Lyonnais. Cette liste qui risquait de perdre face à ce putsch comprenait le président du PSG (elle était composée de Nasser Al-Khelaïfi, Jean Michel Aulas, Saïd Chabane, Olivier Sadran, Jean Pierre Rivere, Michel Seydoux, Jean Louis Triaud, et Vadim Vasilyev). Président du PSG qui se trouvait également dans la liste proposée par les putschistes, tout comme Vadim Vasilyev.

Noël Le Graët, président de la FFF, est intervenu sur RMC à ce sujet, il a regretté ce conflit ouvert mais à soutenu le président de l’OL au cœur des problèmes. « C’est un incident regrettable, la L1 est coupée en deux. Ils vont se réunir à nouveau le 19 octobre. Les clubs réclament plus d’équilibre financier, c’est une affaire d’hommes aussi. Ce n’est pas bien. Mais de bagarres peuvent sortir du positif… On peut ne pas aimer Jean-Michel Aulas, mais c’est un dirigeant remarquable qui doit figurer dans le CA. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

cdf2017

Coupe de France : Tirage des 32es de finale en cours

Ce soir, à la Tour Eiffel, sont tirés les 32es de finale de la Coupe ...