leguen

Le Guen : « Je n’ai rien contre Emery »

Joueur (1991-98), entraîneur (2007-09) et maintenant commentateur des matches du PSG sur Canal Plus, Paul Le Guen sera au micro pour le Clasico. Avant il revient sur sa sortie hostile à destination d’Unai Emery après le Monaco/PSG.

« Je suis content de vous dire comment elle aurait dû être écoutée, explique-t-il au Parisien. Je n’ai rien contre Emery, aucun a priori défavorable, contrairement à ce que les gens pensent. Que l’entraîneur du PSG s’appelle Emery ou Blanc, ce n’est pas que je m’en fiche, mais pas loin. Cela ne change pas ma vie et ce n’est pas le sujet. J’aime bien Laurent Blanc, j’ai joué avec lui, j’ai du respect pour son travail, mais je n’ai aucun lien d’amitié avec lui. Ce qui m’a agacé durant l’été et à la reprise du championnat, c’est qu’après « tout nouveau, tout beau », on ajoutait « tout ancien, tout vilain ». J’avais l’impression qu’Emery arrivait et qu’enfin un entraîneur allait travailler, enfin un entraîneur allait utiliser la vidéo, etc. Cela ne sert à rien de dénigrer la personne qui s’en va. Elle est respectable, son bilan est plus que respectable. (…) Un entraîneur ne peut pas révolutionner une équipe en deux mois. C’est impossible, ou alors c’est suicidaire.  Les changements sont à la marge, les différences sont des nuances. La patte Emery, on verra dans plusieurs mois, dans plusieurs saisons s’il arrive à en faire. »

« Paris a mis un peu plus de temps à se mettre en route parce que c’est une saison post-Championnat d’Europe et post-Copa America, poursuit le consultant de la chaîne cryptée. Une fois lancé, il se détachera. C’est une question de temps. Les saisons après les compétitions internationales, il finira avec 10 à 15 points d’avance. Les années impaires, ce sera avec 20 d’avance. »

À propos Redaction

x

Check Also

rdp

Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse française au sujet du PSG ce dimanche 4 décembre ...