Le président du CUP s’explique : « Seul Nasser peut nous aider »

Au coeur d’un nouvel imbroglio, deux semaines après avoir vu six de leurs représentants être refoulés du Parc des Princes pour la réception de Bordeaux, le Collectif Ultras Paris décide de passer à l’offensive concernant la politique menée à leur encore. Interviewé par Le Parisien, Romain Mabille, le président du CUP, explique que seul Nasser al-Khelaïfi peut les aider.

« On nous demande d’envoyer des gens au stade sans nos responsables. Ce n’est pas possible, y compris pour des raisons de sécurité. Le PSG a reçu des conditions de la préfecture et refuse d’aller à l’encontre. Seulement, cette position est illégale puisque les personnes écartées ne sont pas interdites de stade. Les dirigeants voient les choses de manière dramatique. Soit on accepte ce qu’ils veulent, soit les négociations s’arrêtent. C’est impossible de continuer dans cette voie, c’est voué à l’échec, explique-t-il d’entrée avant d’appeler le président du PSG. Jean-Claude Blanc nous a dit ouvertement que la préfecture ne voulait pas de dialogue avec nous. Je le déplore et on va continuer à le demander. Si on veut nous tester, qu’on nous teste, mais avec les leadeurs. (…) Seul Nasser Al-Khelaïfi peut nous aider. Il a déjà fait pas mal de choses pour nous, et c’est pour lui rendre la pareille qu’on a demandé à nos membres d’entrer dans le stade contre Bordeaux. »

Cette interview fait suite au dernier communiqué publié dans l’après-midi expliquant une volonté de « cessation des chants » au Parc des Princes (lire ici).

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Ikoné : « Le mercato ? Je pense rester »

Jonathan Ikoné, auteur d’un doublé hier en Youth League face à Ludogorets (4-1), pense poursuivre ...