Lo Celso, « une espèce en voie d’extinction »

En janvier, le PSG comptera dans ses rangs un nouvel élément, Giovani Lo Celso (20 ans). La principale qualité du jeune argentin gaucher, prêté à Rosario Central jusqu’à la fin de l’année civile, c’est d’organiser le jeu. Ce qu’on appelle en Argentine un « enganche », explique Francesc Aguilar, journaliste du Mundo Deportivo, « une espèce en voie d’extinction ». Rien à voir donc avec son idole Ángel Di María. Un profil plus proche d’un Javier Pastore.

L’opération conclue cet été est de 16M€ (son club ne touchera que 8M€ dans l’affaire).  C’est donc un véritable pari tenté par le PSG pour un joueur qui a découvert le plus haut niveau en 2015, sous les ordres d’Eduardo Coudet. Un pari que des clubs comme l’Atlético, l’Inter, la Juve, Manchester City et surtout la Roma étaient disposés à prendre. D’où le prix final pour cette promesse du football argentin que les Parisiens découvriront en 2017.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Le FC Séville et la tentation Pastore au mercato hivernal

Pratiquement obligé de dégraisser son effectif au mercato hivernal, le Paris Saint-Germain pourrait céder Javier ...