Sorin : « C’était toujours un honneur pour moi de revêtir ce maillot »

Présent hier au Parc des Princes et convié à donner le coup d’envoi fictif du Classico, Juan Pablo Sorin a livré une interview pleine de souvenirs pour le site officiel du club. Devenu consultant pour des chaînes sportives sud-américaines, l’ancien milieu gauche parisien a livré son sentiment suite à ses retrouvailles avec le Parc des Princes.

« J’étais vraiment impatient à l’idée de retrouver le Parc des Princes. L’excitation n’a cessé de monter depuis  que j’ai reçu cette invitation de la part du club. Je tiens d’ailleurs  à remercier le Président de m’avoir permis de revenir. Je garde un  excellent souvenir de mon passage à Paris. Si j’avais pu, j’aurais d’ailleurs adoré jouer plus longtemps ici. Retrouver les salariés du club et, bien sûr, les supporters, est émouvant. Même si je ne suis resté qu’un an à Paris, j’ai réussi à tisser des liens incroyables avec ce public. »

Aperçu 26 fois avec le maillot parisien, l’Argentin n’a jamais connu la défaite au PSG. Une belle statistique et une cote d’amour qu’explique Sorin.

« C’est incroyable ! Je sais que j’ai eu de la chance, mais si j’ai réussi cette performance c’est aussi parce que j’ai toujours tout donné pour ce club. C’était toujours un honneur pour moi de revêtir ce maillot et c’est une grande fierté d’avoir pu inscrire mon nom dans la grande histoire du Paris Saint-Germain.  Quand tu montres tout de suite ton vrai visage et que tu donnes tout pour ton club, les supporters le remarquent rapidement. A Paris, je n’ai jamais joué de rôle, me suis comporté naturellement. Lorsque j’ai joué ici, ma seule motivation était de voir Paris gagner et Paris briller. Les supporters l’ont compris. J’ai été le premier déçu de quitter le Paris Saint-Germain. A l’époque, Vahid m’a demandé de négocier avec la sélection argentine pour ne disputer que la moitié des rencontres internationales lors de la saison suivante. C’était sa condition pour que je reste au Paris Saint-Germain, mais c’était impossible pour moi. C’est d’ailleurs grâce à mon statut de joueur international qu’il a pu me connaître. A cause de cela, nous n’avons jamais lancé de réelles négociations en vue d’un nouveau contrat, mais je suis sûr que, sans cela, il n’y aurait eu aucun obstacle à ce que je prolonge mon aventure dans la capitale. »

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

[info CS] Agent d’Antonio Rüdiger : aucun transfert n’est prévu au PSG

Depuis plusieurs jours, divers journaux tel le « Corriere Dello Sport » laissaient entendre que ...