Ultras : L’Adajis estime que les choses peuvent s’arranger avec la préfecture

Le regroupement d’ultras en tribune lors du PSG/Bordeaux avait fait la satisfaction de tous, ou presque puisque les autorités avaient fermé la porte en dernière minute à quelques uns. Or, la préfecture reste sur cette position, limiter le nombre et se permettre une sélection. Ce que les acteurs ultras, le CUP et l’Adajis n’acceptent pas.

« Aujourd’hui, nous avons besoin que la préfecture se positionne clairement, explique James, porte-parole de l’Adajis, à Yahoo Sport. Nasser Al-Khelaifi veut que ça avance. On voudrait que la préf nous rencontre et nous donne clairement sa position. On parle de 16 personnes quoi ! (…) Nous avons rappelé au PSG que nous luttions contre toute forme de discrimination. Le PSG est d’accord. »
Pierre Barthélémy, avocat de l’Adajis, positive. « Aujourd’hui, nous attendons un retour de la préfecture pour savoir clairement ce qui va pouvoir se faire, explique-t-il, ça va se régler mais il faut être patient ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

L’Equipe : Krychowiak titulaire, Matuidi à gauche, Lucas sur le banc

Le PSG pourrait aborder Nice comme il a joué Arsenal. Dans un 4-3-3 avec Blaise ...