edi

Bâle / PSG : Les notes

Areola (4/10) : Maître des airs, il a rassuré sa défense. Il capte bien la première frappe suisse signée Delgado à la 15e. Trompé par une frappe très lointaine de Zuffi qui le lobe. Une erreur de jugement.

Meunier (8/10) : Sa frappe est à l’origine du but de Matuidi. Il a apporté offensivement en général. A signaler, un dégagement dangereux dans l’axe à la 36e. Il frappe d’un extérieur à la 52e minute suite à un service trop court de Di Maria. Il va au bout des actions. Et il donne la victoire au PSG d’une volée magnifique en lucarne.

Marquinhos (6/10) : Sobre et sérieux. Très convaincant dans les airs.

Thiago Silva (7/10) : Impérial dans l’anticipation, la lecture du jeu, le un contre un (29e face à Doumbia) et même dans la relance. Du beau travail pendant une période. Sonné par une sortie tranchante d’Areola, il a été remplacé à la pause par Krychowiak (5.5/10). Le Polonais s’est mis au diapason.

Kurzawa (6/10) : Imprécis techniquement, timide, voire fantomatique en 1ere période, il est cependant à l’origine du corner synonyme de 0-1. Meilleur en seconde période avec quelques bonnes montées, une tête un peu trio décroisée à la 59e.

Verratti (6/10) : Une superbe passe pour Cavani à la 19e, une frappe proche de la lucarne à la 20e, de la combativité, et de la créativité.

Thiago Motta (6/10) : Il coulisse bien entre la défense et le milieu de terrain pour être là ou il faut. Une science du jeu. Plus haut en seconde période. Une tête un poil trop lobée à la 50e sur un corner offensif, une autre trop croisée à la 75e.

Matuidi (6/10) : Buteur un peu heureux (2e réalisation en C1), il a apporté son punch. Au combat avec Serey Die, un bon client. Remplacé par Rabiot à la 78e.

Lucas (5.5/10) : Placé à gauche, il a proposé une première période en demi-teinte. Une volée du plat du pied dès le début de la 2nde période. A la 58e, il sert bien Cavani qui ne peut conclure. Son coup franc à la 79e était trop lisible. Remplacé par Jesé à la 83e.

Cavani (5.5/10) : Servi par Verratti à la 19e dans la surface, il tente le lob mais la balle passe au dessus. Il butte à la 58e à bout portant sur le portier de Bâle.

Di Maria (5.5/10) : Placé à droite, on a rapidement constaté qu’il était en forme, vif et technique. A la 64e il a une occasion à quelques mètres du but mais il écrase sa frappe. A la 92e, il manque un un contre un.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...