pancrate

Condamné pour abandon de famille, Pancrate livre ses explications

On imagine souvent les footballeurs jouirent d’une retraite dorée, mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, Fabrice Pancrate n’arriverait plus à payer la pension alimentaire de ses enfants et a donc été condamné pour « abandon de famille ». Une situation difficile qu’explique l’ancien attaquant parisien sur le plateau du Vestiaire, l’émission de SFR Sport 1.

« Il faut savoir que c’est un combat que je mène depuis près de quatre ans. Je suis en procédure de divorce et je demande constamment la garde de mes enfants. A leur demande, je le fais car la situation dans laquelle ils vivent n’est pas saine. On me reproche aujourd’hui de ne pas avoir payé la pension. C’est vrai. Quand j’ai pu le faire avec mes salaires de footeux, j’ai su le faire. Quand mon contrat s’est fini à Nantes, ma pension était calculée sur mes anciens salaires alors que j’étais inscrit au Pôle Emploi. A un moment donné, je ne pouvais plus assumer la différence. J’ai dû faire certains choix : d’abord payer mes impôts et ensuite, quand mon dossier se serait débloqué, j’aurais pu assumer certaines pensions mais pas au même montant. Entre avril 2014 et aujourd’hui, j’ai versé à madame 78 328, 98€. Quand on me dit « abandon de famille », ça me choque. Aujourd’hui, j’arrive à voir mes enfants. Difficilement car la situation est très compliquée. Suite à des soucis personnels, j’ai dû quitter Nantes et m’adapter. Je suis revenu à Villepinte, proche de chez mes parents, pour que les trajets soient moins longs. Parfois, pour voir mes enfants, c’était 5 heures de train (…) Quand je vois certains propos, ça me fait mal même si c’est la stratégie de la partie adverse de taper sur moi pour gonfler son dossier. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

rdp

Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse française au sujet du PSG ce dimanche 4 décembre ...