degorre

Degorre critique les choix et le coaching d’Emery

La critique comme un réflexe, le journaliste de L’Equipe Damien Degorre tombe sur l’entraîneur du PSG. Encore une fois.

« Unai Emery, ne s’est pas vraiment singularisé, hier, face a Nantes, par la pertinence de certains choix de départ, ni par un coaching très incisif. En titularisant Angel Di Maria, puis en conservant son schéma tactique initial au fil de la rencontre, critique le journaliste dans l’édition dominicale. Di Maria aurait sans doute pu être ménagé, hier, comme il le fut, d’ailleurs, lors de la précédente rentrée internationale. Emery aurait pu titulariser Hatem Ben Arfa ou Jesé, comme il a titularise Jean-Kevin Augustin a la place d’Edinson Cavani, ce qui recouvrait, là, d’une forme de logique. Contraint par les circonstances de faire entrer Ben Arfa puis Jesé, l’ancien entraîneur du Séville FC n’a pas non plus aidé sa formation à retrouver de la maîtrise en seconde période et à mieux bloquer les côtés. Avec ces joueurs sur le terrain, il aurait pu passer en 4-2-3-1, avec Ben Arfa en soutien d’Augustin, Jese pouvant évoluer indifféremment a droite comme a gauche, et laisser Motta et Verratti a la récupération. Ils’agit pourtant du schéma préférentiel d’Emery, mais ce dernier n’a pas osé changer en cours de jeu. »

On peut supposer que si le Basque avait fait ces changements là, il aurait eu droit à la critique inverse, on aurait entendu qu’il aurait dû rester en 4-3-3 plutôt que d’essayer son système préférentiel…

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nedjari

Nedjari : « Draxler va redevenir une cible privilégiée par le PSG »

Karim Nedjari, ex-directeur des magazines Sports de Canal Plus, estime qu’il faudra plus qu’un défenseur central ...