Droits TV : Les « grands » valident la meilleure répartition, les « petits » veulent mieux

La répartition des droits TV de Ligue 1 ont créé une crise entre les « grands » clubs, issus du syndicat Première Ligue, et les « petits » qui ont décidé de ne plus suivre. Selon L’Equipe, les clubs majeurs sont d’accord pour accepter une meilleure répartition qui serait de « 1 à 3,6 la saison prochaine et 1 à 3,2 en 2017/18 » contre une variante de 1 à 4,2 aujourd’hui. Un effort qui n’a pas encore été validé par les « petits clubs » qui veulent encore une meilleure répartition et une durée plus longue que les deux prochaines saisons.

Noël Le Graët, qui a toujours milité pour les « petits clubs » et qui avait joué un rôle dominant dans le non-ralliement de Guingamp lors de la création du syndicat Première Ligue, pourrait être nommé médiateur en cas de nouvel échec lors de l’assemblée de vendredi prochain.

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Marseille ne gagne toujours pas à Bordeaux, tous les résultats de la 13e journée

Pour clôturer cette 13e journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de ...