Fernandez : « Tu peux toujours faire rentrer Cavani ou Di Maria »

Pas de répit, le lot des internationaux est d’enchaîner les rencontres entre sélection et club. Une gestion délicate pour les entraîneurs européens, surtout au sujet des sud-américains, qui reviennent de loin, fatigués, avec un décalage horaire en plus. Au PSG, Unai Emery doit gérer les retours de Thiago Silva, Marquinhos, Edinson Cavani et Angel Di Maria.

« La clé de tout, c’est la discussion, commente Luis Fernandez dans Le Parisien. Les joueurs connaissent leur corps, ce sont des professionnels. (…) Il n’y a pas de souci à aligner Thiago Silva qui a peu joué en sélection. Quand tu ne disputes qu’un seul match, comme Cavani, c’est bon aussi. Pour les deux autres, Di Maria et Marquinhos, il faut en discuter avec eux. Il faut aussi savoir quelle est la priorité de la séquence à venir. Tu ne prends aucun risque samedi, d’autant que le PSG a des solutions de rechange avec Ben Arfa, Jesé. Tu peux toujours faire rentrer Cavani ou Di Maria si ça se passe mal. »

À propos Redaction

x

Check Also

Pour Jardim, « le championnat est plus équilibré cette saison »

Mais qui va bien pouvoir arrêter l’AS Monaco ? Avec encore une correction faite sur ...