Lair : « Je suis quelqu’un qui sanctionne mais qui n’est pas rancunier »

À la vieille des 8es de finale retour de l’UEFA Women’s Champions League, la défenseure Laura Georges et Patrice Lair se sont présentés face à la presse afin d’évoquer la rencontre des parisiennes qui se déroulera jeudi 17 novembre à 19h00 au Stade Charléty contre le BIIK-Kazygurt (0-3 à l’aller).

charlety« Il faut être concentré et marquer tous les buts qu’on a pas inscrit au Kazakhstan. Néanmoins l’équipe adverse n’a pas lâché lors de la rencontre mais je m’attendais à ce que cela soit plus difficile. Avec une bonne motivation, on va rester concentré et continuer à travailler » a commenté Laura Georges.

Patrice Lair : « Il faut rester solide pour garder toute nos chances pour les qualifications et rester en confiance. Il faut garder l’état d’esprit des joueuses et être performant pour continuer à progresser. L’objectif c’est de respecter l’adversaire et marquer des buts.»

On s’en souvient, à l’aller Marie-Laure Délie et Sarah Palacin avaient été écartées du groupe pour des raisons disciplinaires. Patrice Lair a commenté cette mesure. « Elles vont régler leur point de vue. Je suis quelqu’un qui sanctionne mais qui n’est pas rancunier. Je veux surtout que cela serve à l’avenir, on s’est donné une ligne directrice, il faut la garder pour le moment cela nous porte bonheur, on est performant. »

Pour rappel, Laura Georges fait partie des joueuses appelées par le sélectionneur de l’Equipe de France féminine Olivier Echouafni. Accompagnée de Ève Perisset et Marie-Laure Delie, elles participeront à la rencontre amicale face à l’Espagne d’Irène Paredes et Veronica Boquete le samedi 26 novembre 2016 à 21h00 à la MMArena du Mans.

À propos Sarah Z.

x

Check Also

[info CS] Agent d’Antonio Rüdiger : aucun transfert n’est prévu au PSG

Depuis plusieurs jours, divers journaux tel le « Corriere Dello Sport » laissaient entendre que ...