Les clubs franciliens de L2 et National en grande difficulté cette saison

Avoir trois clubs franciliens en Ligue 2 de la saison dernière parait tellement loin aujourd’hui… Après un épisode qui pouvait laisser envisager la création pérenne d’un second club « parisien » dans l’élite, ce temps n’arrivera pas avant 2018/2019 pour être le plus optimiste. Décryptage des trois situations.

En Ligue 2, le Red Star n’a toujours pas débuté sa saison après 15 journées. En comptabilisant seulement un point de moyenne, le club de Saint-Ouen se retrouve sauvé de la zone rouge uniquement grâce à quatre clubs encore moins bons : Laval, Orléans, Auxerre, Tours. Mais dans le jeu, l’état d’esprit qui avait emmené le club à la 4e place n’est qu’un lointain souvenir. La délocalisation au Stade Jean-Bouin n’arrange pas les choses puisque le club n’a gagné que deux fois en huit tentatives. Un peu comme ce soir où Troyes s’est imposé sur le terrain des Verts et blancs (1-2). Trop faible pour espérer mieux qu’une 15e place actuelle.

Dernier de Ligue 2 la saison dernière, le Paris FC devait se refaire une santé en National. Que nenni pour le club qui enchaîne les contre-performances au Stade Charléty. Un nul peu reluisant contre les Herbiers ce soir (0-0) et une 16e place (sur 18) synonyme de relégation potentielle. Un destin qui semblait improbable il y a 16 mois quand Vinci avait investit 5M€ pour créer « une seconde équipe à Paris ». Trois victoires en treize matches et une descente aux enfers lentement mais sûrement. Ce n’est pas un électrochoc qu’il faut mais bien plus.

Comme son voisin du PFC, l’US Créteil-Lusitanos s’est retrouvé relégué la saison dernière en troisième division française. Cependant, malgré la défaite ce soir contre Belfort (0-1), le nouveau club de Laurent Fournier s’en sort un peu mieux comptablement. Avec 19 points, l’USCL se retrouve en 7e position à seulement trois petits points d’une 3e place qui serait synonyme de barrage pour monter au niveau supérieur. Pour espérer un tel destin, il faudra se montrer plus efficace qu’aujourd’hui.

(Crédits photo Red Star)

À propos Grégoire Anne

  • Marcelus Wallace

    Le Red Star à Bauer !

  • Parinho

    Quelle tristesse. Le pfc en cfa, le Red star en national? Réveillez vous.

  • Alpha

    Le problème c la gestion puis il n’y aucune solidarité entre Parisien.

    Le Psg devrais être solidaire de ces clubs la et faire un partenariats pour leur prêter nos joueurs qui ont besoin de temps de jeu comme Nkunku Callegari etc… Plutôt que de les laisser moisir et gaspiller en Cfa des années

x

Check Also

CS

COMMUNAUTÉ CS – Forum de discussion

Canal Supporters vous propose désormais un espace de discussion. Ici, plus de hors sujet.