Lucas : « En première période j’ai été nul »

Après la rencontre face à Arsenal, Lucas a accordé une interview à LCI dans laquelle il revient sur la prestation de son équipe mais également sur la sienne, lui qui a soufflé le chaud et le froid avant d’inscrire le but important du 2-2.

 

Sa joie après le match

Oui, on a fait un bon match. On a gardé la tête froide, même après le second but qu’on a pris. La malchance, des fois, ça arrive dans le foot. On a aussi eu des occasions pour gagner. Vraiment, je suis content. On a joué avec beaucoup d’intensité. Si on continue comme ça, on peut arriver très loin.

Sa prestation

En première période, j’ai été nul. Je n’étais pas content de moi. On n’a pas eu beaucoup d’occasions dans cette première période. Mais je savais que moi, je devais faire mieux. Et j’ai essayé de faire… les choses que je sais faire. J’ai aidé l’équipe, donc j’ai réussi. J’ai fait beaucoup de choses. Je suis aussi content pour le match que l’équipe a fait. Le plus important, c’est le collectif, tout le temps.

« Gros test » réussi pour le PSG d’Emery

Je pense que oui. Ce sont les matchs comme ça qui montrent que nous sommes forts. On a très bien joué contre un grand Arsenal. La meilleure équipe ne gagne pas toujours. Parce que le but qu’on a pris, ce n’était pas vraiment une action de but… Mais on a maîtrisé le match, on a raté des occasions. Si on avait marqué, vous auriez dit qu’on a fait un match parfait.

L’envie de remporter un gros match cette saison

Oui, il manque une belle victoire contre une bonne équipe. Mais ce n’est pas grave. On est là. En Championnat, on est à trois points de Nice. En Ligue des champions, on est déjà presque qualifiés avec la première place du groupe. On a tout pour gagner encore beaucoup de titres cette saison. Il faut travailler encore. Parce qu’on sait qu’on en est capable de faire beaucoup plus. Il faut aussi savoir traverser des moments difficiles, comme en ce début de saison. C’est important de garder la tête froide. C’est ce qu’on est en train de faire.

Le sauveur de l’équipe

C’était bien mais je n’ai rien fait tout seul. C’est l’équipe. Tout le monde a fait un grand match. Moi, je ne savais même pas qu’en faisant 2-2 on passerait premiers du groupe. Il faut être dans la surface pour marquer. Vous (les journalistes, ndlr), souvent, vous me critiquez parce que je ne suis pas efficace. Alors j’essaye d’aller dans la surface (sourire).

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Contacts entre le PSG et l’AS Roma pour Jesé (La Repubblica)

En difficulté au PSG, la rumeur d’un départ cet hiver en direction de l’AS Roma ...