Monchi : « J’ai besoin de faire une pause »

Monchi, considéré comme le meilleur directeur sportif du monde, ne cesse d’admettre ses envies de départ et passe désormais par les colonnes de ABC pour le faire comprendre.

« C’est quelque chose de très difficile à expliquer et que peu de gens comprennent. Le Monchi directeur sportif du FC Séville est quelqu’un de très heureux. J’ai une liberté de travail que je n’aurai jamais dans aucun autre endroit. Je suis Sevillista jusqu’à la mort, je suis là où j’aime être et j’aime ce club mais, derrière tout cela, il y a une personne qui a une énergie limitée. J’ai besoin de faire une pause. Je ne souhaite pas utiliser le mot « fatigué ». Nous sommes des privilégiés, et je ne le nie pas, et certaines personnes pourraient être blessées car ils pensent que l’on ne peut être fatigué qu’en se levant tous les matins à 6 heures pour aller travailler. Mais ce que je viens de dire relève seulement du bon sens. J’ai besoin de m’arrêter et de réfléchir. Réfléchir à ce que je souhaite faire de ma vie, parce que le directeur sportif a pris le dessus sur la personne. Il y a eu de très bons moments mais la pression est très grande. C’est aussi simple que cela. Même si certains n’en sont pas convaincus, il n’y aucune autre raison qui explique ce qui s’est passé l’été dernier et ce que je ressens. »

Quid de l’avenir de Monchi donc, dont on ne peut être certain de la présence à Séville l’été prochain : « Le lien professionnel, émotif et sentimental que j’ai avec le club du FC Séville prend le dessus sur mes envies personnelles. Je ne vis pas une situation désespérée. Si nous ne trouvons pas de solutions et que la position de Séville ne colle pas avec la mienne, la décision du club sera toujours plus importante. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Contacts entre le PSG et l’AS Roma pour Jesé (La Repubblica)

En difficulté au PSG, la rumeur d’un départ cet hiver en direction de l’AS Roma ...