cavagol

PSG / Rennes : Les notes

Ce soir le PSG recevait le Stade Rennais sous les yeux de David Luiz. Les Parisiens ont pris doublement l’avantage grâce à Edinson Cavani qui a quitté ses partenaires un peu avant la mi-temps, à 2-0. La seconde m-temps a été une démonstration du champion de France.

Trapp (6/10) : On ne l’avait pas vu depuis le nul face à l’ASSE (1-1), une soirée assez tranquille. Propre quand il a dû intervenir.

Aurier  (6/10) : Offensif, il  décoché une frappe lourde longue distance sur la barre de Costil. Barre qu’il a retrouvé sur une tête à la 70e minute.

T.Silva  (8/10) : Une bonne tête sur corner qui aurait pu faire but si Fernandes n’avait repoussé le ballon sur sa ligne. Du très bon, encore une fois.

Marquinhos  (6/10) : Un match sérieux. Il a su canaliser les quelques velléités rennaises.

Maxwell  (6/10) : Il n’a pas été trop embêté par Pedro Henrique ou Grosicki.

Verratti  (6/10) : On attend plus de l’Italien, un rayonnement encore insuffisant. Mieux en seconde période, il a bien conclu du point de penalty, sur volée, un centre de Ben Arfa.

Rabiot  (6/10) : Placé en sentinelle, il a pris quelques risques inconsidérés dans sa surface dans les premières minutes. Il a ensuite simplifié son jeu. Passé après l’heure de jeu en relayeur, il a rapidement marqué d’une frappe qui a trompé un Costil peu inspiré.

Matuidi  (5.5/10) : Une bonne activité, du punch. Sérieux. Remplacé à l’heure de jeu par Thiago Motta. Une belle entrée qu’il aurait même pu conclure avec un but, mais sa tête a trouvé le poteau.

Di Maria  (7/10) : Outre sa justesse sur CPA, il a été un poison pour les Bretons. Finalement assez axial et meneur de jeu.

Cavani  (8/10) : A l’origine du CSC de Fernandes grâce à sa « spéciale », la tête décroisée sur corner. Il récupère un ballon à la 42e et enveloppe parfaitement sa frappe pour le 2-0. Il sort dans la foulée, blessé à l’arrière de la cuisse. Remplacé par Jesé à la 46e. L’Espagnol est intéressant. Mais trop de pertes de balle. Ses frappes ont toutes été contrées.

Lucas  (6/10) : Mobile, il est disponible, il percute bien. Mais positionné à gauche, il cherche systématiquement son pied droit ce qui le rend un peu prévisible. Remplacé à la 69e par Hatem Ben Arfa. Auteur d’une passe décisive pour Verratti.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

pastore

Pastore « travaille dur pour revenir »

Javier Pastore, « bientôt de retour », c’est lui-même qui le dit sur Instagram. Et il « travaille ...