pantelic-novi

Retour sur… Angers / PSG du 11 décembre 1976

ANGERS S.C.O. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0-2 (0-1)
3 991 spectateurs. Buts : Philippe Redon, 17′ ; Francis Piasecki, 58′.
L’équipe du PSG : Ilija Pantelić – Jean-Marc Pilorget, Jacques Novi, Éric Renaut, Denis Bauda – Jacky Laposte, Dominique Lokoli, Francis Piasecki – Philippe Redon, François M’Pelé, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Vélibor Vasović.

angers-1976-1977

mpele

C’est seulement quelques mois après voir quitté le poste d’entraîneur d’Angers, sur un titre de Champion de D2, pour prendre place sur le banc du PSG que Velibor Vasovic revient au Stade Jean Bouin du SCO. Quelques heures avant le match, le Serbe avait d’ailleurs reçu les clefs de la ville de la part du maire Jean Turc. Humberto Coelho avec la réserve suite à son mécontentement de ne plus jouer libéro, et surtout suite à ses mauvaises prestations, et Lionel Justier arrivé seulement quinze minutes avant le départ, c’est Dominique Lokoli qui prend sa place. Les Angevins prennent les débats à leur compte et font face à des Parisiens qui gèrent mais défendent énormément. Jacques Novi, absolument excellent ce soir-là, sauve en catastrophe une action angevine dès la 3ème minute. Le défenseur français réalisera ce soir-là l’un des meilleurs matches de sa carrière, rendant amorphe et invisible un pourtant habituellement très bon André Barthélémy. C’est d’ailleurs 7 minutes plus tard que Novi réitère l’exploit en sauvant les siens suite à une frappe de Patrice Augustin. Le PSG, sur sa première occasion, arrive toutefois à ouvrir le score. Jacky Laposte centre pour François M’Pelé qui laisse subtilement passer le ballon pour Philippe Redon qui frappe et ouvre le score (0-1, 17′). Mais Angers n’en reste pas là et continue de faire valoir ses droits sur ses terres. C’est face aux assauts de l’équipe locale que Jean-Marc Pilorget est obligé de faire faute sur l’attaquant Patrice Augustin, qui sort sur blessure suite au coup reçu au talon d’Achille (23′). La bronca descend des travées du Stade Jean-Bouin à l’encontre de Pilorget. C’est donc dominés mais meneurs que les Parisiens rentrent aux vestiaires.

piasecki

Dès le retour sur le terrain, le PSG attaque mais François M’Pelé manque son contrôle et ne parvient pas, seul face au gardien angevin, à doubler la mise. André Ferri quant à lui manque l’égalisation puisqu’il bute sur Ilija Pantelic qui, cuir entre les mains, lance Francis Piasecki. Le milieu parisien lance la contre-attaque, slalome et double la mise pour le PSG (0-2, 58′). Jacky Laposte et Mustapha Dahleb, pourtant grippé, auront eux-aussi l’occasion d’inscrire un but mais échoueront face à Jean-Michel Fouché, le portier angevin. L’arbitre, monsieur Jean-Marie Meeus, siffle la fin de la rencontre et permet aux Parisiens de remporter sa première victoire en terres angevines, mais surtout sa première victoire à l’extérieur de la saison. Une rencontre où, même dominé, le PSG a su faire preuve d’intelligence, de vitesse et de rigueur face à un adversaire amoindri par les blessures et les modifications tactiques inédites qui ont dû être réalisées lors de ce match. Le SCO, pour son grand retour dans l’élite, ne sera resté qu’une saison puisqu’il finira la saison à la 18ème place de D1 et accompagnera donc le LOSC et le Stade Rennais en deuxième division. Le PSG quant à lui terminera 9ème, à seulement 5 points du SEC Bastia, 3ème.

pantelic-novi

Réactions :

Velibor Vasovic : « Ce soir, c’est un succès facile, trop facile… Nous avons profité d’une équipe adverse handicapée. Que le SCO d’Angers me pardonne ! »

Sources: archives paris football / paris canal historique / the vintage football club / site officiel du PSG / site officiel du SCO

À propos Quentin Polin

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...