redon

Retour sur… OL / PSG du 23 septembre 1977

Le PSG se déplace demain au Parc OL, censé être très bruyant selon le travail de sape du service de communication du club rhodanien. Le club de la capitale va tenter d’empocher les trois points, importants dans la lutte pour la première place, tandis que l’OL tentera de réitérer son exploit de la saison dernière où Lyon l’avait emporté 2 buts à 1, incitant le joueur lyonnais à fêter cette victoire comme ils fêtaient à l’époque leurs titres de Champions. Un duel qui se jouera presque 40 ans après ce fameux match du 23 septembre 1977 où le PSG, pour la première fois, s’est imposé à Lyon. Retour sur OL / PSG du 23 septembre 1977.

OLYMPIQUE LYONNAIS – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2-3 (0-2)
10 291 spectateurs. Buts : PSG Dominique Lokoli 7′, Carlos Bianchi 19′ ; Carlos Bianchi 54′ OL B.Lacombe 74′, J.Gallice 82′
L’équipe du PSG : Michel Bensoussan – Jean-Marc Pilorget, Thierry Morin, Ramón Hérédia, Dominique Lokoli – François Brisson, Éric Renaut, François M’Pelé – Philippe Redon, Carlos Bianchi, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Jean-Michel Larqué.

L’équipe de l’OL : Gilles De Rocco, Dominique Marais, K.Maroc, Guy Genet, Jean-François Jodar, Daniel Ravier, Alain Olio, Giora Spiegel, Serge Chiesa, Jean Gallice, Bernard Lacombe. Entraineur : A.Jacquet

ol-psg

L’Olympique Lyonnais reçoit ce soir du 23 septembre 1977 un PSG qui ne l’a encore jamais battu sur ses terres et, défaits 3-1 une semaine avant face à Monaco, les hommes d’Aimé Jacquet ont à cœur de se remettre dans le droit chemin après avoir également fait match nul lors du derby face à l’ASSE deux semaines avant (2-2). Mais le PSG compte bien faire valoir ses droits en imposant d’entrée un jeu basé sur le contre. Et ça paie pour les Parisiens puisque, avec 5 attaquant alignés d’entrée, le club de la capitale fait mal d’entrée à l’équipe qui n’est pas encore présidée par Jean-Michel Aulas qui n’arrivera que dix ans plus tard. Dès la septième minute, Dominique Lokoli s’échappe sur son aile, se replace dans l’axe à une quarantaine de mètres des cages rhodaniennes et trompe Gilles De Rocco d’un sublime centre-tir (0-1, 7′). Le PSG prend donc en mains les débats et, un quart d’heure plus tard, Eric Renaut s’infiltre dans la surface lyonnaise et passe pour Carlos Bianchi, en feu ce soir, qui trompe à son tour le gardien lyonnais (0-2, 20′). Lyon est acculé, mais les Rhodaniens prennent le jeu à leur compte mais restent trop brouillons pour inquiéter les Parisiens.

bianchi

De retour des vestiaires, les hommes de Jean-Michel Larqué détruisent dans l’œuf les maigres espoirs lyonnais puisque Philippe Redon centre dans la surface lyonnaise qui dégage mal, François M’Pelé récupère et sert Carlos Bianchi qui, de la tête, trompe à bout portant De Rocco (0-3, 54′), bien aidé par une très naïve défense lyonnaise. L’Argentin, grâce à ce doublé, devient le meilleur buteur du championnat avec 7 buts. Les Lyonnais ne semblent pourtant pas abattus et poussent jusqu’à obtenir un litigieux penalty concédé par Jean-Marc Pilorget pour une faute sur Jean Gallice. Bernard Lacombe s’élance, tire, mais Michel Bensoussan détourne ! Malheureusement, l’arbitre décide de faire retirer le penalty, estimant que le jeune portier natif de Pau a bougé avant la frappe du futur conseiller de Jean-Michel Aulas. Lacombe refrappe et, cette fois-ci réduit l’écart (1-3, 74′). Les Lyonnais continuent donc d’attaquer et, sous la pression, la défense parisienne dégage mal le ballon, ce qui profite donc à Jean Gallice qui inscrit le second but de l’OL, laissant quelques espoirs aux siens (2-3, 82′). Les joueurs de Jacquet croient toutefois en leurs chances et trouvent même la transversale par Serge Chiesa à la 89′. L’arbitre de la rencontre, monsieur Alain Delmer, siffle finalement la fin de la rencontre, permettant au PSG d’enregistrer sa quatrième victoire d’affilée.

philippe-redon

Réactions :

Jean-Michel Larqué : « C’est une victoire difficile mais méritée. Mon équipe a connue un net fléchissement en fin de rencontre mais nous avons eu plus d’occasions de but que notre adversaire. »

Un article dédié à Farid Joulid.

sources : ol retro/ L’Equipe / paris canal historique / archives paris football

À propos Quentin Polin

x

Check Also

rai-nouma-cobos

Retour sur… Montpellier / PSG du 14 avril 1995

Demain, Montpellier reçoit le PSG dans un match qui s’annonce d’ores et déjà compliqué pour ...