dahleb-nantes

Retour sur… PSG / Nantes du 26 novembre 1975

Demain, le PSG affronte le FC Nantes dans ce qui semble être un match offert aux Parisiens. Les Canaris, seizièmes, vont devoir affronter le troisième de Ligue 1. Un classement quasiment diamétralement opposé à celui de la fin de saison 1975-1976. Mais, le soir du 26 novembre 1975, les deux équipes sont à égalité dans la seconde moité du classement et s’apprêtent donc à s’affronter pour grappiller des points précieux. Retour sur… PSG / Nantes du 26 novembre 1975.

PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. NANTES  2-1 (1-1)
22 640 spectateurs. Buts : Jean-Pierre Tokoto, 12′, Rampillon, 16′ ; Jean-Pierre Tokoto, 76′.
L’équipe du PSG : Ilja Pantelić – Dominique Lokoli, Jacques Novi, Humberto Coelho, Denis Bauda – Jacky Laposte, Francis Piasecki, Jean-Pierre Dogliani – Jean-Pierre Tokoto, François M’Pelé, Mustapha Dahleb. Entraîneur : Just Fontaine

nantes-75-76

dahleb

Le PSG s’apprête à recevoir ce soir du 26 novembre 1975 un adversaire qu’il n’a jamais battu au Parc des Princes, le FC Nantes, club qui n’est pourtant pas encore le grand club français que l’on a connu sous l’ère Suaudeau. Treizièmes à égalité avec le PSG, les Nantais souffrent d’un mauvais début de saison. Le club de Loire-Atantiques n’impose pas un rythme élevé d’entrée de match. Ce sont surtout les Parisiens qui maîtrisent les débats puisque Jean-Pierre Tokoto ouvre la marque dès la douzième minute (1-0). Denis Bauda dribble, passe à Mustapha Dahleb qui frappe, le ballon revient sur Tokoto qui, de l’extérieur du droit, trompe le portier nantais. Pourtant, Gilles Rampillon, bien servi par Maxime Bossis, égalise seulement quatre minutes plus tard (1-1). De quoi calmer les débats dans une première mi-temps vite devenue orpheline d’occasions franches, excepté deux tentatives d’Eric Pécout.

tokoto

Dans les vestiaires, le discours de Just Fontaine a été entendu puisque le PSG augmente son niveau de jeu une fois de retour sur la pelouse. Jean-Pierre Dogliani voit Jean-Paul Bertrand-Demanes intercepter le cuir dans ses pieds qui intervient bien, peu de temps après, devant Francis Piasecki puis Jacky Laposte. Vint le tour d’Humberto Coelho et François M’Pelé qui, à cinq mètres, ratent l’immanquable. Jusqu’à ce que Jean-Pierre Tokoto, des 25 mètres, inscrit un doublé d’une frappe superbe en pleine lucarne (2-1). Yves Triantafilos, arrivé au FC Nantes un mois plus tôt, aura bien l’occasion deux minutes plus tard d’égaliser mais l’ancien joueur de l’US Boulogne échoue face à Ilija Pantelic. Le coup de sifflet met fin à un match maîtrisé par les Parisiens et qui leur permet de grimper à la neuvième place du classement. Finalement, le PSG terminera la saison à la 14ème place, le FC Nantes échouera quant à lui au pied du podium.

Sources : paris-canalhistorique, archives-parisfootball

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...