Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse au sujet du PSG ce vendredi 4 novembre 2016.

« Influent et régulier au PSG, Adrien Rabiot a été appelé pour la première fois dans la liste des vingt-trois. Pour faire de la figuration ? Ça ne lui ressemble pas, écrit L’Equipe. Épaté par ses performances avec le PSG, Didier Deschamps a écarté Yohan Cabaye pour lui faire une place parmi ses six milieux. Il franchit une marche supplémentaire vers les sommets qu’on lui promet depuis son plus jeune âge. Sa métamorphose se matérialise par une plus grande régularité. S’il avait signé quelques prestations très intéressantes la saison passée, au Real Madrid ou contre Chelsea notamment, Rabiot les enchaîne désormais, au point de bousculer une hiérarchie qu’on pensait établie, et dans laquelle son nom n’arrivait pas parmi les trois premiers. (…) À l’aise comme sentinelle ou comme relayeur, Rabiot est compatible avec le 4-4-2 actuellement en vigueur chez les Bleus. Dans un premier temps, c’est sans doute à l’entraînement qu’il va devoir montrer ce dont il est capable. Mais Matuidi, Pogba, Sissoko et Kanté ne sont pas là pour faire de sentiments. »

« Adrien Rabiot, qui a joué en premier match en professionnel en 2012, compte déjà 99 rencontres de championnat, 21 de Ligue des champions, 24 de coupes nationales. Un total agrémenté d’une vingtaine de buts, observe Le ParisienSurtout, Adrien Rabiot possède une expérience européenne solide : 21 matchs et des affiches contre le Real Madrid, Chelsea ou Manchester City. Tous les joueurs de l’équipe de France ne peuvent pas en dire autant. Le Parisien compte ainsi plus de matchs de C1 que Dimitri Payet, Kevin Gameiro ou encore N’Golo Kanté, qui possèdent plus de dix sélections en équipe de France. »

« Exceptionnel buteur mardi à Bâle, Thomas Meunier sait aussi reprendre de volée les médias, lit-on par ailleurs. « Si c’est un but qui permet de me faire connaître, je trouve ça un peu triste… », a rétorqué, avec le sourire, l’international belge à des journalistes de son pays. « Je vais continuer à travailler, je n’ai rien à perdre en ayant signé au PSG », a ajouté l’arrière droit, qui a profité de la journée de repos accordée hier aux joueurs pour se rendre au Masters de tennis de Paris-Bercy. Une nouvelle étape de son acclimatation parisienne. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

PSG / Nice : Turpin désigné arbitre de la rencontre

Ce sera le choc de la 17e journée de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain ...