rdpsg

Revue de presse PSG : Arsenal, al-Khelaifi, notes, Lorence…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale  ce jeudi 24 novembre 2016.

« Paris a souffert. Paris a failli plier. Mais s’il n’a pas battu Arsenal et reste en quête d’une victoire dans un gros choc cette saison, le PSG a fait le nécessaire pour terminer en tête du groupe. Ce n’est pas rien, juge Le Parisien. Il faut raconter un PSG qui a livré plusieurs facettes de lui. Des bonnes intentions puis de la gestion dangereuse, un creux et enfin un redécollage. Par Lucas en plus, pas l’un des plus inspirés hier. (…) La dictature du résultat ne l’emporte pas sur tout (…) Quand on se trompe sur une composition d’équipe, il n’y a pas de secrets, on finit par s’attirer des ennuis. Unai Emery a choisi l’aventure pour palier le forfait de Di Maria et le match lui a donné souvent raison mais parfois tort. Car le contenu reste vraiment imparfait. (…) Candidat crédible, parmi d’autres, à la victoire finale en Ligue des champions, le PSG aurait tort de se priver de faire peur à ses adversaires plus longtemps. »

« Avant de quitter l’Emirates stadium, le président du PSG a tenu à faire une mise au point concernant l’affaire Serge Aurier, qui n’a pas obtenu son visa pour entrer sur le territoire britannique », lit-on par ailleurs : « Le cas de Serge Aurier est un scandale, lance Nasser Al-Khelaïfi. Le PSG s’est senti très seul dans cette histoire. Personne ne nous a aidé en France. L’Uefa non plus ne nous a pas aidé. Ils ont envoyé un e-mail peut-être mais c’est bien peu. L’organisateur de la Ligue des champions doit protéger la compétition de ce genre d’affaire. Mélanger la politique et le sport, ce n’est pas bien. Serge Aurier est un gentil garçon. Prétendre qu’il menace la sécurité anglaise, c’est un scandale ».

Les notes du Parisien : Areola 5 / Meunier 6 / Marquinhos 7 / Thiago Silva 6 / Maxwell 5 / Verratti 4 / Krychowiak 3 / Thiago Motta 7 / Lucas 7.5 / Cavani 6 / Matuidi 5

Les notes de L’Equipe : Areola 5 / Meunier 6 / Marquinhos 6 / Thiago Silva 7 / Maxwell 5 / Verratti 4 / Krychowiak 3 / Thiago Motta 6 / Lucas 7 / Cavani 6 / Matuidi 6

« Il faudra sans doute un peu de chance au tirage, le 12 décembre, quand bien même le PSG achèvera sans doute cette phase de groupes à la première place, après ce nul (2-2) à Londres. Il faudra aussi accomplir quelques progrès dans le jeu d’ici au mois de février, coup d’envoi des huitièmes de finale de la Ligue des champions, pour espérer vivre un printemps européen encore plus radieux que les précédents. Mais, pour l’heure, les Parisiens savourent le plaisir de ne pas dépendre des autres : une victoire sur Ludogorets, dans deux semaines, au Parc des Princes, lui garantira un huitième retour à domicile, ce qui n’est pas négligeable, déjà, observe L’Equipe. Hier soir, Paris a confirmé à la fois sa nature compétitrice, sa capacité à réunir son énergie et sa concentration autour d’un objectif majeur, mais également ses difficultés du moment. (…) Emery fut plus inspiré en cours de match qu’au début : en remplaçant Krychowiak par Hatem Ben Arfa et, surtout, en passant dans un système à deux récupérateurs avec l’ancien Niçois dans un rôle de numéro 10, le PSG a su s’arracher à la fatalité d’une défaite. (…) Le PSG doit se douter que la marche vers les étoiles nécessitera d’autres ressources que celles aperçues hier. »

« Deux hommes sont jugés six ans après la disparition de Yann Lorence devant le Parc des Princes, écrit Le Monde. Jusqu’au 30 novembre, les virages du Parc des Princes vont se retourner sur leur passé honteux. Celui qui a conduit à la mort d’un supporteur, devant le virage Auteuil, le 28 février 2010. Ce soir-là, avant le coup d’envoi d’un PSG-OM sans supporteurs marseillais, une confrontation oppose des abonnés de la tribune Boulogne à ceux du virage Auteuil, en conflit depuis des années. Yann Lorence, 37 ans et ancien de Boulogne, tombe dans le coma dans cette bagarre générale, et succombera à ses blessures deux semaines plus tard. La cour d’assises de Paris tente, du 24 au 30 novembre, de reconstituer l’affrontement et de juger la responsabilité de deux accusés, alors habitués de la tribune Auteuil. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nedjari

Nedjari : « Draxler va redevenir une cible privilégiée par le PSG »

Karim Nedjari, ex-directeur des magazines Sports de Canal Plus, estime qu’il faudra plus qu’un défenseur central ...