Revue de presse PSG : Cavani, Rabiot, Kurzawa, Areola…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce vendredi 18 novembre 2016.

« Unai Emery a retrouvé l’intégralité de son groupe, hier après-midi, avec le retour de ses quatre internationaux sud-américains rentrés la veille au soir de leurs sélections respectives. Il pourra compter sur eux, demain, pour la réception de Nantes, écrit L’Equipe. En revanche, l’entraîneur sera privé, comme prévu, d’Adrien Rabiot, absent au moins trois semaines , et vraisemblablement de Layvin Kurzawa, qui se plaint toujours de douleurs à la cuisse gauche. Enfin, Alphonse Areola, blessé à la cheville gauche depuis quinze jours, a très peu de chances de jouer demain et devrait, une nouvelle fois, être remplacé par Kevin Trapp dans le but. L’objectif du staff parisien est avant tout que son gardien français soit prêt pour le rendez-vous de Ligue des champions à Arsenal. »

« En prévision des matchs à venir, Unai Emery doit gérer au mieux l’état de forme de ses quatre internationaux sud-américains, commente Le Parisien. Alexandre Marles, ancien responsable performance du PSG lors de la saison 2013-2014, abonde : « Ibrahimovic voulait tout jouer. Thiago Silva, lui, nous disait s’il se sentait apte ou pas. » La fatigue d’un long voyage n’est d’ailleurs pas à négliger. (…) « Dans un avion, tu as moins de retour veineux à cause de la différence de pression, donc tu élimines moins les toxines, précise Marles. Il faut généralement une heure par jour pour récupérer d’un décalage horaire. C’est impossible de récupérer si tu n’as que deux jours entre deux matchs. L’idéal, c’est quatre. » Mais l’entraîneur doit prendre en compte les besoins de son équipe. »

En raison d’une attaque sur notre serveur cette nuit, notre site était partiellement accessible jusqu’à présent. Ce souci était indépendant de notre volonté. Désolé de cet incident.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...