rdp

Revue de presse PSG : Qatar, Areola, Brésil-Argentine, UWCL…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 10 novembre 2016 dans la presse nationale.

« Alphonse Areola a passé des examens mardi qui ont confirmé son entorse de la cheville gauche. Le gardien parisien s’est blessé samedi à l’entraînement en prenant un ballon sur le bout du pied, écrit L’Equipe. Il devrait être indisponible entre dix et quinze jours. Si sa blessure évolue bien pendant cette trêve internationale, Areola pourrait retrouver sa place dans le but contre Nantes le samedi 19 novembre. Sinon, il devrait être rétabli pour le déplacement à l’Emirates Stadium, contre Arsenal, quatre jours plus tard en Ligue des champions. »

« Déficitaire pour la première fois depuis quinze ans (un trou de 11 Mds€ qui représente environ 5 % de son PIB), le Qatar ne réduira pas ses investissements au sein du club de la capitale. Pour Doha, le sport reste un axe de développement prioritaire, explique Le ParisienL’investissement s’élève entre 200 et 210M€ chaque année, par le biais de contrats de sponsoring entre le PSG et la Qatar Tourism Authority, l’Aspetar, Ooredoo et la Qatar National Bank. »

« Marquinhos et Thiago Silva vont affronter Angel Di Maria à Belo Horizonte, à 9000 km de Paris. Ce Brésil – Argentine, la nuit prochaine à 0h45 en France, est déjà capital dans la course à la Coupe du monde 2018. La Seleção, en tête du classement, a un peu de marge, mais l’Albiceleste de Di Maria n’est que 6e à huit journées de la fin, alors que seuls les quatre premiers sont qualifiés directement », commente le journal francilien.

« Voyage de 5000 km, coup d’envoi à 9 heures pour la France sur une pelouse indigne de la Ligue des champions : les filles du PSG disputent, au Kazakhstan, un 8e de finale aller piégeux, lit-on par ailleurs. L’entraîneur parisien, qui ne s’est pas facilité la tâche en laissant à Paris ses attaquantes Marie-Laure Delie et Sarah Palacin pour raisons disciplinaires. « Elles sont sorties du groupe », indique-t-il sans entrer dans le détail. C’est donc un groupe encore rajeuni et réduit presque à sa plus simple expression qui va tenter de ne pas rentrer bredouille en prévision du match retour dans une semaine. (…) « Le club nous a mis dans des conditions idéales en affrétant un avion spécialement pour nous, où on avait de la place (40 passagers pour 180 sièges), et en prévoyant une journée sur place pour nous caler. A nous de répondre présent sur le terrain », confie l’arrière Sabrina Delannoy. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...