riolo

Riolo : « Emery doit s’imposer, faire des choix, défaire des statuts »

Daniel Riolo enfonce le clou, le journaliste développe sa pensée sur ce qui doit changer au PSG, maintenant.

« Si c’est pour faire ça, alors à quoi bon ? A quoi bon avoir vendu l’idée du changement ? Peut-être parce qu’on pensait certainement que ça serait plus simple. Un coach arrive et hop tout change. Regardez Klopp, Conte, Guardiola. La différence c’est que c’est trois-là ont pris des équipes à bout de souffle, avec, qui plus est, des joueurs qu’on pensait cramés ! Il faut ajouter qu’en outre ces entraîneurs ont une aura supérieure à celle d’Emery. Ça aide à imposer le changement. Et enfin, la grande différence, c’est que ces équipes ne gagnaient plus alors que le PSG gagne toujours ! écrit le journaliste ce lundi sur son blog RMC Sport. Cette équipe du PSG est pleine de certitudes. Et c’est là que réside son énorme problème. Aurier sait et a même officialisé qu’il est le chouchou du président. Motta joue en marchant et contrôle le match. Il rassure. Et c’est pas avec lui que le PSG passera en mode pressing et intensité. Mais avec lui, l’équipe se sent mieux. Verratti est loin d’être le taulier technique attendu, sa progression stagne, mais avec Motta, il est bien. Trois, quatre dribbles à 50 mètres du but adverse, le public est heureux, tout va bien. Matuidi ? C’est le meilleur des 3 du milieu. Lui, au moins, ne se repose jamais. Devant, Lucas est toujours aussi peu utile. Ni Jesé, ni Ben Arfa ne sont meilleurs ! Sans latéraux, sans milieu, le PSG évolue avec une bonne charnière, un bon Matuidi, un essentiel Di Maria et le combatif Cavani. C’est trop peu. »

« Et Emery, il faut quoi ? Pas grand-chose, poursuit le journaliste. Vous le voyez mettre Aurier sur le banc ? Motta et Verratti aussi ? Meunier et Krychowiak sur le terrain ? Ceux qui attendent Emery le couteau à la main, ceux qui veulent absolument Ben Arfa titulaire, je vous vends ça : Un milieu à 2, sans Motta, HBA derrière Cavani + Lucas et Di Maria. Si ça ne marche pas tout de suite, si ça ne marche pas tout court ? Il va se passer quoi ? La dictature du résultat va revenir en force non ? Et au diable les essais. Bon, avec Pastore, ça serait peut-être plus simple d’innover, mais… Pourtant, derrière ces résultats, le changement est absolument nécessaire. Emery doit les imposer. Contre Arsenal et à Caen trois jours plus tard, Krychowiak a joué. Est-ce que c’était moins bien que ce qu’on voit avec le « fameux » milieu à 3, à mes yeux totalement cramé ? Non ! Contre Arsenal, Emery avait tenté. Le PSG avait été bon, pas constant, mais n’aurait-il pas mérité mieux que le 1-1 ?  Je préfère un PSG qui évolue, se plante, se relève et avance, qu’un PSG ronronnant. Emery doit s’imposer, faire des choix, défaire des statuts. Plus facile à dire qu’à faire. Peut-être. Mais il doit le faire, sinon ce PSG n’avancera pas. »

À propos Redaction

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...