Willamis Souza revient sur son bref passage au PSG

Willamis Souza est brièvement passé en Europe, plus précisément au PSG, en janvier 2008. Accompagné d’Everton Santos, le milieu de terrain de São Paulo a souvent été injustement associé à l’attaquant. Pourtant, plutôt juste tactiquement et techniquement, Souza a réalisé une carrière plus qu’honorable au Brésil. Dans un entretien accordé à UOL Esporte, Willamis Souza est revenu sur quelques anecdotes parisiennes et sur l’amitié qu’il a noué, comme beaucoup, avec Marcos Ceara.

« L’entraîneur (Paul Le Guen, ndlr) m’a convoqué le lendemain (d’un Clasico perdu 2-1) pour discuter, avec le traducteur et Ceara. L’entraîneur a regardé le traducteur et lui a dit : « dis à Souza que j’ai rarement vu un Brésilien avec une telle discipline tactique ». Le traducteur ne disait rien alors j’ai dit : « dis au coach que je le remercie, dis lui que je suis venu pour aider, quel que soit mon poste, je veux aider ». L’entraîneur s’est une fois encore tourné vers Manuel, le traducteur, et lui dit : « Mais dis à Souza de ne pas faire trop de fautes sur le côté, notre gardien n’est pas en confiance, les coups de pied arrêtés sont des dangers de buts ». Alors j’ai dit à Manuel : « Demande lui s’il veut que je parte à la guerre avec un balai (rires). Comment ne pas faire de fautes ? Ces gars me mettent des coups tout le temps« . Le traducteur n’a pas tenu, quand j’ai dit ça, il a explosé de rire. Alors, l’entraîneur a demandé : « qu’est-ce qu’il a dit ? ». Là, le traducteur a menti, il lui a dit : « Souza a dit qu’il ne fera plus de faute sur le côté, non, il va les éviter au maximum (rires) ». C’était très drôle. »

Après avoir évoqué un cors de français avec une professeur qu ne parlait pas portugais, Souza est donc revenu sur son intégration au sein du vestiaire parisien.

« Un jour, Ceara m’a demandé : « tu comprends quelque chose ? ». Je lui ai répondu : « Non Ceara, ils rigolent, alors je rigole pour qu’ils ne se rendent compte de rien et qu’ils ne disent rien de mal sur moi« . Ils pensaient que je comprenais tout. C’était ma tactique (rires). Ce sont de bons souvenirs. Ceara est un bon mec, sérieux dans tout ce qu’il fait, tout ce qu’il dit. Il ne rigolait qu’avec moi. Il n’était pas trop blagueur, mais avec moi, il se lâchait un peu. »

À propos Quentin Polin

  • Trèsbref.100℅ technique

    Lol .. enfin bref

  • doulzi

    Ahh Souza… pas si mauvais que ça, mais l’association d’idées Souza-everton « robignaud » Santos l’a bute

  • Zeuta (PSG 90′)

    Ouais je me souviens de son premier match, ses premières secondes, sa louche… puis, plus rien !!

    • Fuoriclasse

      Salut poto.
      La forme?

      • Zeuta (PSG 90′)

        Ça va et toi mon vieux ?

        • Fuoriclasse

          Yep!

    • Pedronumberone

      Et quelques corners pas trop mal tirés vu du Parc (je me contentais de peu à l’époque ^^ )

  • La part des anges

    😂😂😂😂

  • La part des anges
  • laf

    Williamis Looza !!!!!!!!!!!

  • YAKADIAMAMABABOYAKATE

    Alain Roche merci pour cette galère

  • Seed Fx #ZEUTA_REVIENS

    J’ai autant ris que lors de ses premiers mois 😂

  • Quelle epoque… sportivement on etait tellement loin

  • james boateng

    apparement souza est pas si mauvais que sa et qu’il etait pas au bresil, mais everton lui n’avait de bresilien que la nationalité

  • codrin

    Souza, j’en ai le souvenir d’un joueur vraiment pas mauvais mais arrivé en milieu de saison dans le merdier qu’était le PSG de l’époque. Il a jamais vraiment eu sa chance. Par contre l’autre Everton Santos n’avait pas le niveau pro.

    • james boateng

      quand tu entend des annecdote venant d’ancien parisien tu compris vite, comme jerome alonzo qui avait expliqué que everton n’avait le pied gauche ni le pied droit

    • Bigby Wolf

      Souza avait montré quelques trucs sympas c’est clair. Mais, comme tu le dis, je pense que même un cador aurait été dégueulasse chez nous à cette époque. Quand j’y repense, je me demande comment j’ai fait pour tenir et pas trop déprimer. 🙂

  • Sandor Clegane

    Il avait une super côte au Brésil et d’ailleurs quand il y est retourné il a assuré. Avec lui comme semak ou gallardo on aurait pu faire beaucoup mieux mais nos coaches bidons les ont flingué

  • PanameDz™

    Il n’était pas si dégueu Souza, par contre c’était tellement la merde chez nous quand il était à arrivé qu’il n’a jamais réussi à s’exprimer

    Par contre Everton…je suis meilleur que lui lol

    • sess trusts in Emery

      Mais Everton avait été recruté pour jouer en CFA Il était super jeune

    • Gustatif Comodín de la Muerte

      T’es si nul que ça ^^ ????

      • PanameDz™

        J’ai juste dis que j’étais meilleur…Messi est meilleur qu’Everton ^^

  • Mika

    Concernant l’épisode du prof de langue, comment est-ce possible autant d’amateurisme? C’est pas comme si il n’ y avais pas de portugais à Paris…

  • keuff nats

    2-0 pour Monaco double de falcao

  • fonsdy

    PLG quel grand coach n’empêche

    (iRonnie)

x

Check Also

L’Allemagne de Draxler et le Chili se quittent sur un score de parité (1-1)

La deuxième journée de la Coupe des Confédérations a permis de voir s’affronter l’Allemagne et ...