Benachour : « Ronaldinho, déjà à l’époque, il cassait les reins des défenseurs »

Selim Benachour est un nom connu des supporters du PSG puisque le milieu de terrain a porté les couleurs du PSG de 2000 à 2005 apres y avoir été formé durant deux ans. Pourtant, en considérant son talent, le Tunisien n’a pas marqué de son empreinte son passage à Paris, notamment barré par l’inévitable Ronaldinho. Une arrivée chez les pros parisiens et une relation avec Ronaldinho qu’il évoque dans un entretien avec So Foot.

Arrivée au PSG

« Le premier coach qui m’a fait confiance, c’est Philippe Bergeroo. Il y a eu un match amical contre le Japon au Parc. Je m’en rappellerai toute ma vie, il m’a convoqué alors que je n’étais pas encore pro et j’ai joué quinze minutes. Ensuite, c’est Luis (Fernandez, ndlr) qui m’a fait signer mon premier contrat pro. Il a été franc avec moi en me disant que ce serait compliqué au début, donc je suis parti en prêt à Martigues, en L2, pour m’aguerrir. Ça s’est super bien passé. Ma femme est du Sud, c’est à cette époque que je l’ai rencontrée. »

Ronaldinho

« En arrivant dans le vestiaire, je me suis fait tout petit. Je voulais apprendre d’eux. C’étaient vraiment des mecs cool. Surtout Ronnie. Quand je suis rentré de Martigues, on était souvent ensemble. C’est un joueur qui m’a aidé. J’allais aussi chez lui et on jouait à la Playstation – à FIFA ou PES, l’un des deux. Qui était le meilleur ? Ronnie gagnait, c’était le plus fort. Moi, j’étais le petit qui venait d’arriver, c’est clair que c’était impossible de lui prendre sa place. Déjà, à l’époque, il cassait les reins des défenseurs. La deuxième partie de saison, à l’entraînement, il dribblait trois, quatre, cinq joueurs, et il allait marqué, normal. Il faisait des dribbles que je n’ai jamais vu de ma vie – à part Messi, maintenant. Je sais qu’à un moment, il y a eu des frictions avec Luis et Laurent Perpère, à cause de ses sorties. C’est parti un peu au clash. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Une freestyleuse s’amuse avec les joueurs du centre de formation

On connaissait l’épisode de Lisa devant Ronaldinho ou Amandine Henry. La freestyleuse de 17 ans ...