Daniel Riolo : « Devant Angers, Paris n’a jamais forcé »

En l’emportant face à Angers, le PSG a pris une légère avance sur Monaco qui a fait match nul face à Dijon. Des points perdus par les Monégasques qui pourraient leur être préjudiciables et ainsi profiter au PSG dans la lutte pour le titre qui s’annonce entre ces deux clubs. Daniel Riolo, pour RMC, revient sur la victoire parisienne hier et, s’il a pu apprécier la prestation générale, il demande encore un peu de simplicité, notamment de la part de Lucas et de Ben Arfa.

« Après avoir repris 2 points à Monaco, le PSG jouera peut-être ce soir là, la place de leader. Devant Angers, Paris n’a jamais forcé. Sans jamais forcer, le PSG a fait de la compta. 3 points avec une équipe remaniée. Emery a remis un 4-2-3-1. Ça pourrait être anecdotique si ce n’est que ça a permis de revoir Ben Arfa titulaire une deuxième fois de suite. Son match ? Deux ou trois fulgurances, mais c’est encore timide. Il veut montrer, parfois trop. Avec plus de simplicité, ça serait tellement mieux. La simplicité, c’est le plus difficile. Avec Lucas, Ben Arfa pourrait organiser une conférence sur le sujet. Si Emery arrive à faire progresser ces deux-là, le PSG aura bien plus de solutions dans le jeu en profitant de leur technique, de leur vitesse. Le PSG d’Emery enchaîne donc, comme Cavani. Les flingueurs des deux, et ils sont légions parmi les « experts », cherchent de nouveaux arguments. Paris a deux points de plus qu’un Monaco encensé depuis le début de la saison. Si le PSG bat Nice prochainement, ce PSG, engagé dans la construction d’un nouveau cycle, bouclera une première partie de saison parfaite. »

À propos Redaction

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...