Histoire : Pilorget, quand la légende aurait pu prendre court

Avec 435 apparitions sous les couleurs parisiennes, Jean-Marc Pilorget, reste le joueur le plus capé de l’histoire du Paris Saint-Germain. Et il y a 33 ans jour pour jour, le 19 décembre 1983, l’histoire aurait pu prendre une toute autre tournure.

Parisien de naissance, il est repéré par René Baule, alors recruteur du PSG, lors d’une détection de Pâques 1975, et fera aussitôt ses premières apparitions sous le maillot professionnel parisien. Il forme le quatuor des « Quatre Mousquetaires » avec François Brisson, Thierry Morin et Lionel Justier, tous quatre entrés en jeu un .

Mais la belle histoire va prendre court puisque lors de la saison 1983-1984, censée être celle de la consécration pour le jeune Francilien, convoqué chez les A de l’équipe de France pendant la trêve hivernale en vue de la préparation pour l’Euro 1984, il est victime d’un grave accident de voiture dans la nuit du 18 au et échappera de peu à la mort. Cela lui coûte sa carrière internationale, la fin de saison 1983-84 et presque la totalité de la suivante (1 seul match en championnat). Bilan 18 mois d’absence. Mais le gaillard est solide, et reviendra sur les terrains en mars 1985 pour un match avec l’équipe réserve parisienne face à Nancy.

Néanmoins avant ce tragique accident, Pilorget prendra part aux premiers succès nationaux du PSG, avec deux Coupes de France en 1982 et 1983 (il loupera la finale de 1985 perdue face à l’AS Monaco), et un titre de Champion de France en 1986.

Après 14 années de bons et loyaux services, dont un prêt à l’AS Cannes entre 1987 et 1988, le défenseur ira faire une pige à l’En Avant de Guingamp en 1989 avant de mettre un terme à sa carrière.

Il sera difficile de battre le record de l’actuel entraîneur de l’AS Cannes, puisque le plus capé des parisiens évoluant actuellement au club étant Blaise Matuidi avec ses 265 apparitions. Cependant toute légende demande à être battue. Le football moderne proposant plus de matchs officiels, il n’est pas impossible que le natif de Toulouse vienne à détrôner la légende.

À propos Karim Bachelez

Expériences en Colombie et à Taïwan. Bilingue espagnol, anglais, de très bonnes notions en mandarin. Parisien de naissance, PSG dans l'âme.
x

Check Also

LDC : Monaco conserve une infime chance de qualification, l’Atletico y est presque

Très frustrant. Voilà comment qualifier le match de l’AS Monaco sur le terrain de Manchester ...