Le Parisien parle « d’un fiasco retentissant » et d’une faute « impardonnable »

Dans son débrief d’après-match nul contre Ludogorets (2-2) disponible sur son site internet, Le Parisien n’y va pas par quatre chemins : « Impardonnable ! » titre d’emblée l’article pour résumer la rencontre avant de lâcher les fauves…

« Un fiasco retentissant ? C’est pire que cela. Il s’agit d’un accident industriel, le plus gros sans doute de l’histoire de QSI depuis qu’il a racheté le PSG en 2011. Oui, bien sûr, le PSG est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et héritera peut-être lundi d’un tirage au sort abordable du type Leicester. Mais ne pas terminer premier de sa poule quand vous en avez pris la tête à la 5e journée, chez le co-favori Arsenal, sonne comme un échec considérable, majeur, improbable. Les Gunners gagnent ce sprint disputé au ralenti et doivent se tordre de rire en pensant au scénario qui les conduit là. (…) Paris s’enfonce dans la crise, évitant d’un rien une deuxième défaite d’affilée. Montpellier n’était donc pas un accident et Paris traverse sa pire période de la saison. On en vient même à se demander si le PSG sera capable de conserver son titre de champion de France en mai prochain. Cela va beaucoup se jouer dimanche au Parc contre Nice, quatre longueurs d’avance et les idées claires en tête. Le PSG, lui, aborde ce choc patraque, en vrac et même carrément à l’envers. » 

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Dupraz : « Emery a gesticulé et vociféré autant que moi »

Pascal Dupraz, entraîneur du TFC, est revenu sur RMC sur le match du Parc des Princes ...