[L’édito d’Antoine] Il est comme ça Thomas Meunier… et ça fait du bien !

Midi, c’était Juampi. Antoine Ballet prend la relève. Il vous propose ce mois-ci un édito chaque jour, à la mi-journée.

Petit moment sympa hier sur Twitter (voir ici), un « chambrage » entre Thomas Meunier et Jérôme Rothen sur l’intentionnalité ou non du but du Belge mercredi soir face à Lorient. Qui s’est terminé sur un petit défi lancer par l’actuel latéral à l’ex-ailier.

Il est comme ça Thomas Meunier. Pas de conseiller en communication, de community manager… Il dit ce qu’il pense, tweete comme il veut, répond à ses followers (où à un stéphannois mal luné)… Et ça fait du bien !

Alors oui, désormais le PSG est un grand club, et la question de l’image est primordiale. Du coup, communication contrôlée au tweet près. Il suffit de voir le compte twitter d’Edi Cavani pour s’en rendre compte. Alors oui un peu de démagogie ne fait pas de mal, mais là ça va dans l’aseptisation. Tout est contrôlé, même désormais les moments où on peut rencontrer les joueurs. Fini les attentes sur le parking après les entraînements, les attentes près du Parc des Princes pour les voir entrer… Désormais, entrée scénarisée sur tapis rouge. Une entrée à laquelle seuls les supporters placés en tribune Présidentielle peuvent accéder. De même, les événements pour rencontrer tel ou tel joueurs sont gérés par le club (et très souvent un sponsor à côté).

C’est pour ça que ces petits éléments, ces cailloux dans la chaussure, que sont des déclarations imprévues, même cette polémique avec Aurier, ou Van Der Wiel qui recadre sèchement un jeune qui le dérange dans la rue… On prend ! Car ça nous rappelle que, avant d’être des joueurs de foot, des stars internationales, des représentants de la « marque PSG », ce sont des êtres humains, aussi passionnés par ce qu’ils font que nous. Quel bonheur, après avoir été déçus par le 1-1 face à Saint-Etienne, d’entendre Meunier mettre des mots sur notre frustration ! Quel joie d’entendre Ibra remettre un journaliste à sa place, où critiquer allègrement l’arbitre d’un PSG – Bordeaux où Carrasso reprend le ballon à la main sur une passe en retrait… Ouf, ils sont bel et bien humains !

On remarque quand même que les joueurs ont fait un effort dans ce sens, avec les compte Instagram par exemple, ou les snapchat. Mais là encore ça reste très cadré, avec des photos de vacances, de famille, de dîners… Des gendres idéaux. Et on le comprend très bien. Mais ça fait du bien de voir aussi qu’ils ne sont pas là au dessus de nous, nous exposant leur vie comme un photographe expose ses œuvres. Il fait parfois bon être proche de ses supporters. Thomas Meunier l’a compris. Et sa communication sans filtre, loin de se desservir, fait qu’on s’attache encore plus à lui, car il y à le joueur, qu’on est en droit d’aimer ou pas, et l’homme. Alors qu’il vienne vite ce défi, qu’on sache enfin qui de Meunier ou de Rothen en a le plus dans la chaussure !

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

Le programme de la 5ème journée de Champions League

C’est le retour de la Ligue des Champions, ce mardi. Le Paris Saint-Germain affronte le Celtic, mercredi (20h45) au ...