Revue de presse PSG : Al-Khelaifi, Draxler, Jesé, HBA, Michel…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse nationale ce vendredi 22 décembre 2016.

Le mercato hivernal promet d’être animé à Paris. Le premier dossier, celui de Julian Draxler, est en passe d’être réglé. L’attaquant devrait signer début janvier un contrat de quatre ans et demi avec le PSG (jusqu’en 2021), écrit Le Parisien. Le PSG refusait encore jeudi soir de confirmer l’existence d’un accord définitif, mais plus rien ne semble s’opposer à un transfert dont le montant serait compris entre 35M€ et 40M€. Draxler devrait croiser Jesé mais déjà en partance pour Las Palmas sous la forme d’un prêt. « Quand on fait une erreur, il vaut mieux essayer de la corriger que de vivre avec », répond Nasser Al-Khelaïfi à une question posée sur Jesé. En revanche, Hatem Ben Arfa devrait rester. Sauf, bien sûr, proposition de dernière minute. […] Pour le poste d’avant-centre, plusieurs profils ont été étudiés, dont ceux de Lucas Alario (River Plate) et Cristian Pavon (Boca Juniors).”

Le quotidien francilien propose également un grand entretien avec Nasser Al-Khelaïfi (extraits choisis à suivre), “un homme pressé, qui a soif de victoires. Mais après quatre années d’archi-domination en championnat, Nasser se retrouve dans un moment de flottement. Donc dans un moment humain. Loin de paniquer, il assume son choix d’Unai Emery et d’avoir laissé filer Ibrahimovic, car il pense que la construction d’un palmarès passe d’abord par la construction d’une équipe. Pas de bling-bling, mais une certaine élégance dans sa première véritable épreuve de dirigeant.”

“Au bord du gouffre il y a encore 48 heures, le PSG accumule les nouvelles positives. Le club a enregistré, hier, l’arrivée de Julian Draxler, un renfort de poids, au moins sur le papier. Le PSG s’est entendu avec Wolfsburg sur une indemnité de transfert de 36M€ plus six de bonus, soit 42M€ au total, affirme L’Equipe. Le champion du monde, dont l’arrivée ne pourra pas être officialisée avant le 1er janvier, peut évoluer sur les deux côtés de l’attaque ou en soutien d’Edinson Cavani. Si le talent de Draxler apparaît indéniable, c’est aussi un joueur irrégulier et au comportement parfois difficilement gérable. Hier, le PSG a également officialisé la prolongation de deux ans de son capitaine Thiago Silva, soit jusqu’en 2020. Avec l’arrivée de Draxler, ce sont des messages forts. […] Emery va devoir davantage poser sa patte sur le jeu de son équipe et régler plusieurs soucis. Notamment, le choix du gardien numéro 1, un poste où Kevin Trapp semble avoir repris la main sur Alphonse Areola après sa titularisation mercredi. Le dossier Hatem Ben Arfa va aussi animer les prochaines semaines. Le milieu offensif français (sous contrat jusqu’en 2018), qui s’était entraîné la veille avec le groupe, était apte mercredi mais le staff a préféré ne pas le convoquer, prétextant qu’il était en reprise après ses douleurs aux côtes. 2017 ne s’annonce pas de tout repos pour le PSG.”

“Salarié historique de l’association du PSG, Patrick Michel, l’intendant de l’équipe féminine a effectué une grève de la faim en novembre. Pour exprimer son mal-être. Il regrette la passivité de la direction”, lit-on également dans le journal sportif. C’est le énième épisode du mal-être vécu par une grande majorité des salariés du PSG, désabusés, et même écœurés pour certains d’entre eux, par le management de la direction. […] Loué pour son dévouement , cet homme âgé de 62 ans a effectué une grève de la faim pendant six jours, il y a quelques semaines.” Arnaud Hermant donne la parole à l’homme : “Cet été, j’ai eu un problème de santé et j’ai donc dû me faire opérer et poser une prothèse de genou. Patrice Lair n’a jamais pris de mes nouvelles pendant ma convalescence. Je me suis donc présenté à lui à mon retour, ç’a duré à peine deux minutes. Ensuite, j’ai été victime de brimades et de harcèlement. Il y a eu un gros clash. Lair m’a dit un jour que j’étais “un enc…” et que je faisais “tout pour lui mettre des bâtons dans les roues“. Il a dit cela devant des joueuses. Mais Lair est couvert par Olivier Létang qu’il a connu à Reims. Au PSG, on bafoue le respect, pour un hypothétique palmarès. Mais je les ai prévenus que je ne lâcherais pas un centimètre. […] JC Blanc m’a demandé de rester chez moi car il a peur que je déglingue tout. J’ai une permission d’absence avec maintien de salaire.”

“Contacté jeudi, Patrice Lair, l’entraîneur de l’équipe féminine du PSG, n’a pas souhaité réagir aux propos tenus par Patrick Michel, ajoute L’Equipe. Au club non plus, même si l’on reconnaît qu’une situation de conflit existe entre deux collaborateurs de la section féminine.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters