Revue de presse PSG : Emery, supporters, Lorient, Trapp, crise…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mardi 20 décembre 2016.

“Pour beaucoup de supporters, la responsabilité d’Unai Emery est engagée, affirme Le Parisien. Certains estiment que la visite des Merlus risque d’être la dernière sortie d’Emery à la tête du PSG. D’autres préfèrent pointer du doigt la responsabilité de Nasser Al-Khelaïfi. « C’est quand même lui le patron, charge Michaël. Il a raté les trois derniers mercatos et paraît trop loin des problèmes du club. Son choix de s’appuyer sur Patrick Kluivert est difficile à comprendre. On attendait un vrai directeur sportif du type Leonardo et lui n’a aucune expérience dans ce domaine. » « Il n’y a plus de capitaine dans le bateau, abonde Ahmed. Nasser doit faire venir une pointure cet hiver pour essayer d’inverser la donne. Paris ne peut pas se permettre de ne pas être champion. Après la rencontre avec Barcelone, on verra bien… Mais c’est lui le président et il doit taper du poing sur la table. » lit-on.”

“Le lundi, c’est jour de réunion au camp des Loges, poursuit le quotidien francilien. Unai Emery s’est donc adressé hier à ses joueurs pour débriefer la défaite à Guingamp et plus globalement la dernière quinzaine. « Pas question de céder à la panique », c’est le message délivré. Certains cadres avouent en privé n’avoir qu’une hâte : gagner contre Lorient et partir en vacances le plus vite possible pour couper avec l’ambiance du camp des Loges. Même s’il conserve à ce jour la confiance de ses dirigeants, Unai Emery sait que son avenir ne tiendra plus qu’à un fil si son équipe se révèle incapable de battre la lanterne rouge lorientaise demain soir. Face à cette urgence, il va tenter d’insuffler un esprit commando. Thiago Motta (touché au dos) devrait être opérationnel.”

“Pendant ce temps-là, Ibra flambe, s’amuse enfin Le ParisienInsatiable, il vient même de marquer 10 fois en 9 matchs. Dans la longue histoire de Manchester United, seul Ruud Van Nistelrooy s’est montré plus efficace à ce stade de la saison. L’ancien enfant chéri du Parc surpasse Ronaldo, Rooney, Van Persie, Cole, Cantona et consorts.”

“Blessé depuis un mois et demi, Rabiot (ischios) a poursuivi son travail individualisé. Tout comme Pastore (genou). Jesé, touché à une cuisse lors d’une opposition de veille de
match vendredi, reste incertain. Tout comme Thiago Motta (dos), rapporte L’Equipe. Une séance durant laquelle Unai Emery est apparu marqué, les traits tirés. Pour ce dernier match officiel de l’année, un doute subsiste quant à l’identité de celui qui gardera la cage demain soir. Le retour de Trapp n’est pas à exclure.”

Le journal sportif demande à plusieurs anciens ce qui doit être fait. Comme Alain Roche : “Il faut que les dirigeants, et notamment le président, tapent du poing sur la table. À un moment donné, il y a un club, une institution à respecter. Et cela, les joueurs doivent l’entendre. Je lis, j’écoute, et en ce moment, quand on évoque les joueurs, on ne parle que de prolongations ou presque, ça suffit ! Il faut une responsabilisation, une prise de conscience des joueurs et notamment des cadres. Et je me dis que ça peut passer par un message fort du président.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters