Riolo : « Désormais le PSG est perçu comme une bête fragile »

Sur les ondes de RMC le consultant Daniel Riolo refuse de désigner Unai Emery comme responsable numéro 1 de la mauvaise passe parisienne, mais n’hésite pas à pointer du doigt certains aspects du management, et déchets techniques de certains joueurs.

« Il y a beaucoup de choses qui ont bougés par rapport à l’année dernière notamment. Désormais le PSG est perçu comme une bête fragile. On est plutôt dans un PSG d’il y a 3 ans où tout le mode jouait à fond. L’année dernière il y avait une résignation absolue et totale de toutes les équipes au moment d’affronter le PSG. Cette année et de façon tout à fait normale elles sentent que la bête fait beaucoup moins peur et elles jouent à fond contre le PSG. Un PSG qui ne trouve aucune solution. Mais je ne crois pas que ce soit les choix tactiques ou les choix d’hommes d’Unai Emery qui fassent que Thiago Silva ne réussit plus une passe, que Marquinhos soit pris sur chaque accélération, que chaque frappe cadrée fasse but parce qu’Areola est totalement une passoire, que Kurzawa fasse une feinte qui ne surprendrait même pas ma grand mère et qu’il se fasse piquer le ballon ».

À propos Karim Bachelez

Expériences en Colombie et à Taïwan. Traducteur, vrai bilingue en espagnol, anglais, de très bonnes notions en mandarin. « Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c’est au football que je le dois. » Albert Camus.

x

Check Also

Messi : « C’est vrai qu’aujourd’hui, le PSG et City sont les meilleures équipes »

Quintuple ballon d’Or, Lionel Messi pense que la bataille sera rude pour aller décrocher la ...