Veronica Boquete : « Il y a encore du machisme dans le football »

Veronica Boquete, en tant que joueuse vedette, lutte autant que possible contre le sexisme. Une forme de discrimination qui perdure aussi quand il est question de ballon rond.

« J’ai commence le football, j’avais 5/6 ans. Ma première année, je n’ai pas pu jouer parce qu’un règle empêchait aux filles de jouer avec les garçons. Comprendre cela à cet âge, c’est compliqué. Les règles ont depuis évolué. On va vers plus d’égalité. Le sport est le même pour les hommes et les femmes. Il y a encore du machisme puisque dans certains pays le football féminin n’est pas accepté. Des pays latins, en Europe. On peut exclure les pays du Nord, l’Allemagne, la France, mais que ce soit en Espagne, en Italie, en Grèce, c’est plus compliqué… C’est parce que c’est le sport roi. En Espagne, le football est le sport roi. Et un sport masculin. On l’a toujours vu comme un sport pour les hommes. Et le fait que la femme entre là-dedans – et nous n’y sommes pas entré plus tôt parce qu’on ne nous a pas laissé – beaucoup de gens ne l’acceptent pas. C’est un problème d’éducation, il faut changer les mentalités. Ce n’est pas facile parce qu’il faut changer la mentalité chez plusieurs générations. Oui, je pense que j’ai un rôle à jouer pour que cela change. Que ma petite ou grande force, ma petite ou grande influence servent. Aujourd’hui je suis la plus exposée au sein du football féminin espagnol. A l’étranger aussi. Cela me confère une responsabilité dans ce changement. Tout ce que je peux le faire, je dois le faire. J’essaie. Le football est football, pas football masculin ou football féminin, a commenté l’internationale au micro de Canal Supporters. On doit réussir à toucher le fan de foot. Les gens qui n’ont jamais vu de football féminin, il faut réussir à les faire venir. Parce qu’ils sont accrochés ensuite. Le niveau réel est méconnu. Et en plus nous ne jouons pas avec les mêmes conditions. Mais le niveau augmente. Et je pense que chez les équipes professionnelles de première catégorie, on peut voir un football de haut niveau. »

À propos Marc Alvarez

  • Don Diego de la Vega

    Encore heureux…

  • Exactmat

    C’est pas prêt de changer , même sur le ton de la plaisanterie il n’y a qu’à voir les messages sur CS concernant le foot féminin. Moi je m’en fous des remarques puisque j’aime bien le foot féminin mais pour les joueuses ça doit être pesant surtout sur les réseaux sociaux

  • LE LapinouMaské

    Ouais , ben , vas laver mon slip la femme !!!

    vive moi ^^

  • fujisampai

    Retourne à tes fourneaux… Bernard lacombe voice

  • Whiskiki

    « Je suis contre les femmes, tout contre »

    • Thom [Parisien ✓ᵛᵉʳᶦᶠᶦᵉᵈ]

      Sacha Guitry.

      • Whiskiki

        J’ai mis des guillemets, je ne me l’approprie point
        très belle phrase cependant

  • Sons Of Paname

    👍hehe^^

  • ogami

    Elle aurait pu dire il y a encore du machisme tout court ! Décidément le féminisme est un combat beaucoup trop sérieux pour être confié à des femmes. 🙂

    • Thom [Parisien ✓ᵛᵉʳᶦᶠᶦᵉᵈ]

      L’Homme est l’avenir de la Femme c’est bien connu ^^

      • lenny

        La femme est l’avenir de l’homme mais rien ne dit que l’avenir est radieux…^^

  • ah6228

    Il faut aussi être lucide. La différence de niveau avec les hommes est abyssale, notamment car il s’agit d’un sport très jeune professionnellement.
    En plus, le foot a une dimension physique (en particulier les courses et la puissance des frappes) qui donne une impression de grande lenteur qui peut être parfois pénible à regarder.
    Néanmoins, le très bon côté du foot féminin est la relative absence de simulations qui gangrènent le foot masculin.

    • psgced

      J’ai la même sensation quand je regarde du basket…

  • Javi is BACK

    le mieux serait qu elles jouent sur un terrain légèrement plus petit (leger) et avc des buts moins spacieux

    • Blacklagoon

      Ou alors faire un ballon de 1mètre et faut passer la ligne comme au foot ricain, non. Elles progressent, c’est plaisant à voir(certaines équipes).

  • LittleTigrou

    Adapter le ballon au gabarit féminin (plus léger et un peu plus petit) et ça devient beaucoup plus intéressant.

    • Blacklagoon

      Non. C’est du foot. Et c’est plus dur à cadrer et faire de belles passes un petit ballon.

  • Jolou

    C’est pas qué les mecs sont machistes dans le foot. C juste qué comme T pas super jolie les gars te calculent pas et les mecs te regardent pas jouer qd tu passes à la TV

    • egsii

      Toi avec ton niveau zéro en terme de reflexion personne ne doit te calculer…

      • Jolou

        Rooo c’était une petite plaisanterie. Y avait une contradiction dans mon post qui aurait dû te mettre la puce à l’oreille.
        Mais tu m’as l’air aussi sympa et futé que le sac à puce sur ta photo

  • Blacklagoon

    Qu’elles jouent sur le même terrain, même règles est bien. C’est du foot! On va pas tracer des lignes et filer des petits ballons avec de grandes cages, pour que ça devienne du baby-foot… Elles assurent, certaines plus techniques que d’autres, mais ça va de mieux en mieux. Reste la vitesse générale du sport et l’impact physique, mais ça vient. J’aime le foot féminin et l’encourage. On voit bien les tactiques aussi.

    • Blacklagoon

      Au pire si c’est trop physique de courir 90 mn, un 4 ou 5ème changement dans le match. Je suis pour

x

Check Also

Kays Ruiz-Atil passera professionnel au PSG à ses 16 ans

Kays Ruiz-Atil aura 15 ans le 26 août. Il est annoncé comme un surdoué du football ...