Veronica Boquete : « Il y a encore du machisme dans le football »

Veronica Boquete, en tant que joueuse vedette, lutte autant que possible contre le sexisme. Une forme de discrimination qui perdure aussi quand il est question de ballon rond.

« J’ai commence le football, j’avais 5/6 ans. Ma première année, je n’ai pas pu jouer parce qu’un règle empêchait aux filles de jouer avec les garçons. Comprendre cela à cet âge, c’est compliqué. Les règles ont depuis évolué. On va vers plus d’égalité. Le sport est le même pour les hommes et les femmes. Il y a encore du machisme puisque dans certains pays le football féminin n’est pas accepté. Des pays latins, en Europe. On peut exclure les pays du Nord, l’Allemagne, la France, mais que ce soit en Espagne, en Italie, en Grèce, c’est plus compliqué… C’est parce que c’est le sport roi. En Espagne, le football est le sport roi. Et un sport masculin. On l’a toujours vu comme un sport pour les hommes. Et le fait que la femme entre là-dedans – et nous n’y sommes pas entré plus tôt parce qu’on ne nous a pas laissé – beaucoup de gens ne l’acceptent pas. C’est un problème d’éducation, il faut changer les mentalités. Ce n’est pas facile parce qu’il faut changer la mentalité chez plusieurs générations. Oui, je pense que j’ai un rôle à jouer pour que cela change. Que ma petite ou grande force, ma petite ou grande influence servent. Aujourd’hui je suis la plus exposée au sein du football féminin espagnol. A l’étranger aussi. Cela me confère une responsabilité dans ce changement. Tout ce que je peux le faire, je dois le faire. J’essaie. Le football est football, pas football masculin ou football féminin, a commenté l’internationale au micro de Canal Supporters. On doit réussir à toucher le fan de foot. Les gens qui n’ont jamais vu de football féminin, il faut réussir à les faire venir. Parce qu’ils sont accrochés ensuite. Le niveau réel est méconnu. Et en plus nous ne jouons pas avec les mêmes conditions. Mais le niveau augmente. Et je pense que chez les équipes professionnelles de première catégorie, on peut voir un football de haut niveau. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Pendant ce temps-là, Neymar aperçu dans une clinique pour les dents à Sao Paulo

Parti samedi soir pour le Brésil, Neymar n’a pas laissé filtrer beaucoup d’informations sur son ...