Bechkoura : « Peut-être qu’Ongenda n’a pas toujours fait les bons choix extra-sportifs »

Passé dans les équipes de jeunes du PSG durant les onze dernières années, David Bechkoura a quitté le navire cet été faute d’accord avec le club. Dans les colonnes de paris-normandie, il est notamment revenu sur les joueurs avec qui il a pu remporter des titres (champion de France U19 en 2006, 2010 et 2011 et avec les U17 en 2016) à Paris.

« Je suis arrivé en 2005. Il y en a beaucoup qui ont signé pro cette année-là, comme Sakho, Chantôme, Ngog, Sankharé… Et puis après, d’autres sont arrivés. Les plus récents, ce sont Kingsley Coman, Adrien Rabiot, Alphonse Areola… Aujourd’hui, quand on regarde l’équipe de France, elle est en train de se profiler avec des joueurs qu’on a formés, constate-t-il avant de revenir sur deux cas précis. Adrien Rabiot, je l’ai parfois au téléphone. Sa mamam m’appelle aussi. Elle est très attentive à mon parcours et elle trouve ça dommage que je sois sans club aujourd’hui. Et est-ce qu’on doit donner des limites à un joueur ? Je ne pense pas. C’est quelqu’un de très intelligent, qui sait ce qu’il veut. Il est très simple mais derrière ça, il a un mental énorme. Certains le découvrent mais quand on l’a vu au quotidien, on sait que c’est un garçon qui a plein de talent. Il va encore étonner beaucoup de monde. […] Il y en a un qui est très doué mais qui ne fait pas la carrière qu’il aurait due. C’est le petit Hervin Ongenda. Je l’ai vu chez les jeunes, il était phénoménal ! Il a toutes les capacités : il peut jouer dans les lignes, il est doté d’une technique fine, capable de marquer… Mais peut-être qu’il n’a pas toujours fait les bons choix extra-sportifs. »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

Une freestyleuse s’amuse avec les joueurs du centre de formation

On connaissait l’épisode de Lisa devant Ronaldinho ou Amandine Henry. La freestyleuse de 17 ans ...