Ciccolini : « On avait beaucoup d’absents mais on ne va pas se réfugier derrière ça »

Le technicien du SC Bastia, François Ciccolini, a observé depuis le banc de touche le naufrage 7-0 de ses hommes hier soir (samedi) face à un Paris Saint-Germain étincelant en Coupe de France. Il a accepté de faire part de son sentiment après la rencontre au micro d’Eurosport.

« La défaite fait mal. D’habitude c’est difficile contre Paris, mais ce soir encore plus parce qu’on avait beaucoup d’absents mais on ne va pas se réfugier derrière ça. On a fait beaucoup d’erreurs individuelles. Depuis longtemps on a des joueurs qui ne jouent pas à leur poste, on change souvent de système, c’est compliqué. On n’aime pas le mercato d’hiver, quand vous êtes un petit club c’est difficile, vous avez peu de moyens, vous cherchez des joueurs qui n’ont pas de temps de jeu dans leurs équipes, du coup ils n’ont pas de rythme. Et les autres clubs font des approches pour vos joueurs ».

À propos Karim Bachelez

Expériences en Colombie et à Taïwan. Traducteur, vrai bilingue en espagnol, anglais, de très bonnes notions en mandarin. « Tout ce que je sais de plus sûr à propos de la moralité et des obligations des hommes, c’est au football que je le dois. » Albert Camus.

x

Check Also

« Pour Emery, ce n’est pas facile de plaire à tout le monde » admet l’agent de Thiago Motta

On dit souvent que le PSG a « des problèmes de riche ». Pour Alessandro ...